Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le WAC vise ce soir un succès sur le KAC à Casablanca pour mieux conforter son podium


Avec CRA-RBM c’est un beau duel à distance entre bonnets d’âne en avant-première de la 24ème journée



Le WAC vise ce soir un succès sur le KAC à Casablanca pour mieux conforter son podium
La vingt-quatrième journée de ce bon vieux championnat débutera aujourd’hui avec deux rencontres : CRA-RBM et WAC-KAC et se poursuivra jusqu’à mardi avec en clôture un OCK-RCA. Entre temps, samedi, dimanche et lundi à chaque jour son lot, la journée se déroulera au gré des humeurs déroutantes de nos fédéraux qui de leurs manèges, faussent tout calcul au passage même celui des plus émérites. L’ennui c’est que malgré leur gymnastique cérébrale effrénée, nos fédéraux n’ont rien résolu, le calendrier en est à moitié troué, bien des matches retards demeurent et le demeureront encore avec les safaris africains et l’assiduité de nos représentants.
Bref, après la mise en bouche d’aujourd’hui, demain samedi se jouera RSB-FUS et le derby fassi MAS-WAF. Dimanche, le CODM recevra le DHJ et le MAT le HUSA tandis que lundi l’ASFAR jouera à Rabat l’OCS et le RBM purgera son match en retard avec le WAC.
Pour en revenir aux matches de ce vendredi, le porteur du bonnet d’âne, le RBM, de son long déplacement à Al Hoceima, n’a déjà plus droit à l’erreur et cherchera avec l’énergie du désespoir à ne pas revenir bredouille du Rif.
A deux points loin du duo KAC et CODM mais avec une rencontre en moins, le RBM a tout à gagner d’une victoire devant un CRA en pleine métamorphose fruit d’une politique de rajeunissement, d’autant plus qu’un des adversaires directs des Mellalis, le KAC, lui emboîtera le crampon en jouant à Casablanca au Complexe Mohammed V  un WAC qui n’a toujours pas abdiqué et qui compte bien se relancer à ses dépens. C’est dire donc la valeur du succès à Al Hoceima pour le RBM.
Même si le KAC devant le Wydad ne part pas gagnant au vu de l’historique de ses balades bidaouies, il n’en reste pas que sa mission s’apparente à des devoirs d’Hercule. Le WAC est sur le podium et compte le demeurer et même voire plus, ce qui est tout à fait dans son alphabet. Le KAC qui est vraiment mal barré dans l’affaire, devra se battre bec et griffes pour espérer quelque chose. Brrr… qu’il fait mauvais d’être dans les profondeurs. Seule consolation et mince espoir   pour les Gharbaouis, le hold-up de la RSB en guise de référence. Mais un WAC averti en vaut deux, parole de Rouge.

Mohamed Jaouad Kanabi
Vendredi 12 Avril 2013

Lu 391 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs