Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le WAC tient déjà son petit chelem

Des victoires forcées aux ultimes souffles des rencontres




C’est la journée des buts assassins par excellence. Pour certains clubs, la victoire n’a pu se dessiner qu’aux ultimes souffles au détriment d’adversaires qui n’ont aucunement démérité à l’issue de la troisième manche du championnat de football, Botola Maroc Telecom D1, dont les péripéties ont eu lieu en fin de semaine.
Dans l’enseigne des bonnes opérations, il y a lieu de citer en premier le joli coup du Wydad qui est parvenu à réussir d’entrée un petit chelem. Trois succès en autant de sorties, épinglant cette fois-ci à son tableau de chasse le DHJ (2-1), sacré morceau du football national tout comme l’AS FAR et l’OCK, les deux formations déjà défaites par les Rouges.
Poussés par un grand public, les Wydadis ont dû puiser au fond de leur réserve pour s’assurer les trois précieux points de la victoire qui leur ont permis de conserver les commandes de l’exercice. Ils étaient les premiers à trouver le chemin des filets par l’entremise de Mourtada Fall à la 18ème minute, mais ce n’était que partie remise, puisque les Jdidis ont recollé au score à la demi-heure de jeu suite à un fort joli but de Nanah.
Alors que la partie s’acheminait vers une issue de parité qui arrangeait les affaires des visiteurs, les locaux n’ont pas lâché du lest, orchestrant une combinaison sur un coup de pied arrêté savamment travaillé, pour qu’à la conclusion, le réserviste de luxe, Mohamed Ounajem, délivre ses partenaires et le grand public à une minute de la fin du temps réglementaire.
Bien avant cette explication au sommet, du côté du Complexe d’honneur à Oujda, l’heure a été au choc MCO-Raja qui a drainé, lui aussi, plus de 30.000 spectateurs. Les Oujdis, qui se sont montrés beaucoup plus entreprenants au cours du first half, ont lâché du lest lors du second et les Verts, qui restaient sur une défaite et un nul, ne se sont pas fait prier pour renverser le cours de cette partie, inscrivant le but de la victoire à la 88ème mn sur un tir vicieux d’Abdelkrim El Ouadie, qui ne cesse de confirmer de match en match, sachant qu’il a commencé à retrouver son meilleur niveau depuis la fin de la saison écoulée avec l’arrivée aux commandes des Verts de Fathi Jamal qui avait assuré l’intérim.
Au stade Boubker Ammar à Salé, le KAC a été coiffé au poteau par une RSB qui aligne sa deuxième victoire en déplacement après celle obtenue face au DHJ. Les Gharbaouis ont été les premiers à ouvrir le score par l’intermédiaire d’Adil Meskini (44è), avant que le Malien Mohamed Omar Konate ne remette les pendules à l’heure (48è), alors que le coup de grâce a été à la 83ème minute, but de Mohamed Aziz.
Samedi, trois confrontations étaient à l’ordre du jour.  La confrontation la plus en vue a été le derby du Nord entre l’IRT et le MAT qui s’est soldé sur un nul, deux partout. Un derby de bonne facture et qui l’aurait été davantage si les surexcités s’étaient tenus à carreau, ne gâchant pas cette fête footballistique. D’ailleurs, le club IRT risque fort bien d’être sanctionné suite à l’envahissement de la pelouse en fin de match, sans omettre que des débordements avaient été enregistrés aux alentours du stade et sur la route reliant Tanger à Tétouan. Ce qui a nécessité l’intervention des forces de l’ordre qui ont eu fort à faire avant de rétablir le calme et ont procédé à l’arrestation d’une trentaine de jeunes  hooligans.     
Les deux autres rencontres disputées samedi ont été également sanctionnées par des issues de parité. Le nul blanc entre le KACM et le MAS et le 1-1 entre le FUS et le CRA. Vendredi en ouverture de cette troisième journée au Grand stade de Marrakech, l’explication entre les deux STF (Sans terrain fixe) l’OCS et l’OCK, a tourné à l’avantage des Khouribguis par un but à zéro.
A rappeler que la page de cette 3ème manche devait être tournée hier par la confrontation entre le HUSA et l’AS.FAR, rencontre reportée à lundi en raison de la tenue dimanche à Agadir du Festival de la Tolérance.

Ligue des champions et Coupe de la CAF

Les Congolais du TP Mazembe se sont qualifiés dimanche pour la finale de la Ligue des champions de la CAF, en battant les Soudanais d'Al Merrikh 3-0, et rejoignent ainsi l'USM Alger.
Au match aller, le TP Mazembe s'était pourtant incliné 2-1 au Soudan. La finale aura lieu en deux temps, entre les 30 octobre et 8 novembre. Le match aller aura lieu à Alger.
Les Algériens se sont qualifiés pour la finale malgré un match nul 0-0 en demi-finale retour face à l'équipe Al Hilal du Soudan.
L'USM Alger avait remporté la demi-finale aller 2-1 le 27 septembre à Omdurman.
Par ailleurs, les Sud-Africains des Orlando Pirates affronteront les Tunisiens de l'Etoile du Sahel en finale de la Coupe de la CAF, après leur victoire 4 à 3 dimanche en demi-finale retour sur la pelouse des Egytiens d'Al-Ahly, tenants du titre.
Les Orlando Pirates avaient remporté la semaine dernière le match aller 1-0. Samedi, l'Etoile du Sahel avait éliminé les Egyptiens de Zamalek sur le score global de 5-4.
La finale de la compétition se déroulera lors d'un affrontement aller-retour les 20 et 29 novembre, avec un match aller en Afrique du Sud.

 

Mohamed Bouarab
Mardi 6 Octobre 2015

Lu 891 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs