Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le WAC se mord la queue face à l’octuple champion de l’épreuve reine du continent, Al Ahly


L’ASEC Mimosas, prochain adversaire des Rouges, contraint au nul à Abidjan



Le WAC, en pliant genoux (0-1) face aux Egyptiens d'Al Ahly, mercredi soir au Complexe Prince Moulay Abdellah de Rabat, en match comptant pour la 4ème journée de la phase de poules (groupe A) de la Ligue des champions africaine, s’est pour ainsi dire mordu la queue. 
Cet accroc peut coûter très cher au club rouge car cette défaite, associée au résultat (1-1) du match entre les Ivoiriens de l'ASEC Mimosas et les Zambiens de Zesco United, compromet sérieusement les chances du Wydad puisqu’à deux journées de la fin de la phase des poules, tout reste encore à faire pour chacune des formations de ce groupe A. Cette déconvenue, en plus de relancer les Egyptiens, permet aux Zambiens de partager la tête du classement avec notre représentant à trois longueurs d’Al Ahly et de l’ASEC. 
Les Rouges se sont inclinés sur un heading de Rami Rabia, d’entrée en seconde mi-temps, un but qu’au grand jamais, ils n’ont jamais pu remonter. Insipides, brouillons et en deçà du niveau requis pour une compétition de cette envergure les hommes de John Toshack sont passés à côté d’un événement qui aurait pu, si positivement géré, les propulser dans le dernier carré à l’image des Sud-Africains des Sundowns (groupe B), des repêchés de dernière minute, qui, en se permettant au Caire les Egyptiens du Zamalek (0-1), ont été la première formation à se qualifier pour les demi-finales. 
Dommage de convertir ce qui aurait pu être une fête en une soirée triste et de doutes pour le nombreux public venu les encourager. La victoire égyptienne n’a rien d’un hold-up tant elle a été tout à fait logique au vu du déroulement de la rencontre dominée par Al Ahly. La légende du football africain (huit fois vainqueur de la compétition) paraissait pourtant à l’entame de cette rencontre bien moribond et surtout à un doigt de l’élimination. C’était mal connaître les grandes équipes car, en infligeant une première défaite au Wydad dans cette épreuve continentale, les Diables rouges refont le jeu autrement et comme qui dirait à leur faveur en relançant tout dans ce groupe. 
Le WAC recevra, une fois de plus, le 14 août l’ASEC Mimosas avant de se déplacer chez le Zesco United. Les Ivoiriens ont été contraints, eux, au nul (1-1) face aux Zambiens et devront jouer crânement leurs ultimes chances à Rabat avant de recevoir Al Alhly. Le Wydad n’a pas d’autres choix cette fois-ci que la victoire avant d’affronter le Zesco United. A Rabat mercredi, devant un public qui lui a été tout acquis, un WAC trop suffisant a perdu en plus d’un joker, son ultime droit à l’erreur. La route vers les demis passe indéniablement maintenant par des victoires et ses deux prochains adversaires ne s’annoncent pas comme des tendres. 
Bonne chance tout de même !
 

Mohamed Jaouad Kanabi
Vendredi 29 Juillet 2016

Lu 976 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs