Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le WAC s’est compliqué la tâche

Quarts de finale retour de la Coupe du Trône de basket




Le WAC s’est compliqué la tâche
La Coupe du Trône a repris du service avec l’étape des quarts de finale aller qui a eu lieu samedi dernier à Rabat, Casablanca, Meknès et Salé. Au terme de ce tour, l’on peut déjà avoir une petite idée sur  les équipes bien parties pour accéder au stade du dernier carré.  Il s’agit, en effet, de l’ASS qui a terrassé le CRA sur le score américain de 108-78, de l’ASE qui a réalisé une belle opération à Casablanca en s’imposant sur le parquet du WAC par 53-62 et le MAS qui a limité les dégâts en réalisant un nul équitable de 80 partout face à une impressionnante formation du CODM.
Dans la salle Fathallah Bouazzaoui à Salé, le Chabab Rif d’Al Hoceima a subi la loi de la redoutable formation de l’ASS. Les locaux, au meilleur de leur forme, ont dominé l’équipe d’Al Hoceima en dépit de la présence de ses joueurs clés dont le pivot, Réda Ghalimi. Le score américain de 108-78 se passe de tout commentaire. 
Du côté de Rabat, la salle Ibn Yassine a abrité la confrontation qui a mis aux prises le FUS et la Renaissance Sportive de Tanger. Un match spectaculaire qui a  penché in extremis en faveur des Fussistes sur la marque de 80 à 76. Avec quatre points de marge, les Tangérois n’ont pas encore dit leur dernier mot et le match retour prévu dans la salle Ziaten sera une autre paire de manches.
La salle du WAC à Casablanca était pleine à craquer lors de la rencontre WAC/ASE. Dès le coup de sifflet du trio-arbitral Hanafi-Abaakil-Adessalam, il s’est avéré que les deux clubs étaient décidés à verrouiller leurs défenses respectives dans le but de jouer le petit score, d’où l’opportunité de sortir avec le minimum de dégâts en prévision du match retour à Essaouira. 8 partout au terme du premier quart-temps, ce qui explique l’application à la lettre de la tactique défensive de part et d’autre et 21-19 à l’orée du deuxième quart-temps. Cependant, au quatrième-quart temps, il y a eu une baisse de régime de la part des hommes de Zeljko, ce qui a pleinement profité aux Souiris (Jerémy Kendel auteur de 19 points et Younès El Idrissi 15) qui ont pris un avantage de 10 points. 
Avec une bonne gestion, les Souiris sont parvenus à forcer une précieuse victoire avec 10 points d’écart, synonyme pratiquement d’une éventuelle qualification compte tenu du match retour qui aura lieu à Essaouira le 3 mai prochain.
 La salle couverte de Meknès était le théâtre de la rencontre entre le CODM et son voisin du MAS. Un match spectaculaire conclu sur un score d’équité 80 partout. Les Fassis sauvegardent leurs chances de qualification intactes, sachant qu’ils accueilleront, samedi prochain à la salle du 11 Janvier à Fès, le CODM pour le retour.
 
Résultats : 
FUS-RST : 80-76
ASS-CRA : 108-78
WAC-ASE : 52-62
CODM-MAS : 80-80
 

Abdelmajid Bouslim
Mercredi 30 Avril 2014

Lu 656 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs