Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le WAC poursuit sa marche vers le haut

Des nervis ont pris d’assaut les rues de Salé




Le WAC poursuit sa marche vers le haut
Le WAC a réussi une parfaite opération après avoir surclassé la RSB par 3 à 2, vendredi au Complexe sportif Mohammed V en ouverture de la onzième journée du Championnat national Pro Elite 1 de football.
Pourtant, ce n’était pas une tâche aisée pour les Rouges qui, une fois encore, n’ont pu compter que sur leurs fidèles supporteurs qui continuent de faire leur boulot, ne voulant aucunement entrer dans une cuisine interne de gestion où ils seront des intrus par excellence.
Pour cette explication, les deux protagonistes n’ont pas eu besoin d’un round d’observation afin d’annoncer la couleur. Et ce sont les visiteurs qui n’ont pas tardé à trouver la brèche dès la demi-heure de jeu par Amine El Kass. La joie des visiteurs fut d’une course durée, puisqu’une minute plus tard, l’inévitable Malik Evouna a remis les pendules à l’heure.
Une égalisation qui a emballé de plus belle cette rencontre et une fois encore se sont les Berkanis qui sont parvenus à doubler la mise en premier par l’intermédiaire de Soro Nanga qui a exploité à bien escient le cadeau de Yassine Rami. Sauf que ce n’était que partie remise, car avant le retour aux vestiaires, l’arbitre Guezzaz a sifflé un penalty en faveur du Wydad, après une faute de main du capitaine Baltam, transformé par Evouna.
En seconde période, les hommes de Lamrini ont reculé d’un cran, repoussant pratiquement tous les assauts orchestrés par la ligne offensive des Rouge et Blanc. Et il a fallu attendre les ultimes souffles de cette confrontation pour voir Nabil El Oualji marquer le troisième but du WAC sur un coup franc admirablement tiré.
Une victoire précieuse des Rouges, la cinquième depuis l’entame de l’exercice contre 4 nuls et 2 défaites, qui leur permet de se hisser provisoirement à la pole position aux côtés du MAT avec un cumul de 19 points. Quant à la Renaissance sportive de Berkane, elle patauge toujours dans le ventre mou du classement, occupant le 10ème rang avec 13 unités au compteur.
Samedi, deux rencontres ont été au programme, à savoir ASS-ASFAR et FUS-OCS. Concernant le premier match, il a été marqué par le sursaut d’orgueil de l’équipe militaire qui a su comment tirer son épingle du jeu et s’offrir un adversaire slaoui qui n’a pas démérité. L’AS.FAR s’est imposée sur la marque de deux buts à un  grâce aux réalisations de Naghmi sur penalty (45ème mn) et Benjelloun (52ème mn), au moment où les locaux ont réduit la marque sur un tir au but transformé par Aït Abbou à la 76ème mn.
Le club de l’AS FAR qui n’a plus gagné depuis la 4ème journée, contre l’OCS à Safi, renoue donc avec le succès, ce qui est fait pour booster le moral des joueurs et du coach Rachid Taoussi, affecté sans aucun doute par toute une série de revers. L’AS FAR se retrouve désormais en 13ème position avec 10 points, au moment où l’ASS s’enfonce davantage, en étant avant-dernière avec un maigre butin de 7 points.
Il convient de signaler qu’à l’issue de ce match, les rues de Salé ont été prises d’assaut par des excités qui, malheureusement, ont semé le trouble et le désordre, ce qui a nécessité l’intervention  des forces de l’ordre pour appréhender des nervis qui tiennent à porter atteinte à un football national rongé par bien d’autres misères.
S’il y avait public et ambiance dans le match du stade Boubker Ammar, au Complexe Moulay Abdellah, place comme prévu au gradin vide. La cause, c’était le FUS qui reçoit l’Olympique de Safi dans un match qui a tourné à l’avantage de l’équipe rbatie. Celle-ci a scellé le sort de cette partie sur la courte marque de 1 à 0, but de Brahim El Bahri à la 11ème minute.
Suite à cette victoire, le FUS garde contact avec les équipes du peloton de tête en étant 5ème (16 pts), tandis que l’OCS peine à se dégager de la zone rouge, 12ème  avec 11 points.
Cette onzième journée devra se poursuivre aujourd’hui à partir de 15 heures au stade El Abdi à El Jadida par l’explication qui mettra aux prises le DHJ et le CRA. Sur le papier, le Difaâ, qui reste sur une victoire au détriment du Raja, partira avec les faveurs du pronostic. Sur le terrain, le scénario risque d’être tout autre.
Mardi, toujours à 15 heures au stade Al Inbiâat à Agadir, le Hassania accueillera le Raja qui vient de limoger M’Hammed Fakhir pour s’attacher les services de l’entraîneur tunisien Nabil Maâloul. Celui-ci est attendu mercredi dans la capitale du Souss, une semaine avant le match que disputera le Raja contre Aukland FC pour le compte du Mondial FIFA des clubs.
A rappeler en dernier lieu que trois rencontres comptant pour cette onzième manche devaient avoir lieu hier, en l’occurrence KAC-WAF, KACM-OCK et MAS-MAT.

Mohamed Bouarab
Lundi 2 Décembre 2013

Lu 656 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs