Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le WAC freine l’élan militaire, le MAT a renoué avec le succès

Le statu quo maintenu sur le podium et dans la zone rouge




Le WAC freine l’élan militaire,  le MAT a renoué avec le succès
On ne sait si c’est l’effet du Raja en Coupe du monde des clubs mais la treizième journée de ce bon championnat a été, du moins pour cinq rencontres de consommées vendredi et dimanche, honnêtement prolifique puisqu’en dépit de l’éternel nul vierge qui confirme l’exception, nos attaquants ont scoré à treize reprises. Certes, cinq buts l’ont été sur des penaltys dont trois à El Jadida mais on n’en fera guère pour autant fine bouche. Le MAT que d’aucuns, n’avaient jamais osé bousculer lors de sa période de gestation qui aura duré tout de même sept journées, a enfin renoué avec le succès (2-1) devant l'OCS.   Il continuera donc de se pavaner en leader au soir de cette journée. De sa victoire, il aura vite fait de reprendre un statut momentanément dérobé par le WAC, vainqueur de l’ASFAR du même score. Sans leur sursaut dominical, les hommes d’Aziz Amri y auraient laissé des plumes eu égard aux nombreux prétendants jouant des coudes au portillon du podium dont l’équipe en forme du moment le DHJ, un facile vainqueur (4-1) du WAF en son El Abdi de stade. Deux nuls ont été enregistrés, celui de l’ASS à Kénitra face au KAC 1-1 lors d’une partie dominée par les visiteurs et qui auraient mérité un tout autre sort sans un penalty pour une faute de main dans le temps mort et celui vierge de Marrakech à El Harti entre le KACM et les « Calamentis » de la RS.Berkane.
Ainsi donc à Tétouan, le MAT a aisément disposé de l’OCS de Badou Zaki décidément loin des attentes des supporters safiots cette saison. Deux buts inscrits en première mi-temps dont le premier sur un penalty réussi par Zouhir Nouaim à la demi-heure de jeu et le second par Houssame Sehaji à cinq minutes avant la pause.  Si la beauté du geste pouvait compter pour double, l’OCS aurait très bien pu prétendre au nul tant le but de Yassine Bayoud à l’heure de jeu était d’anthologie. On en redemande. A Casablanca aussi on s’est régalé d’un scénario presqu’identique. Le clasico qui a été à la hauteur des espérances aurait même donné un plus d’émotion sans les gradins laissés vides par une bouderie persistante de certains supporters wydadis. Qu’à cela ne tienne! En dépit de l’absence d’un public, condition sine qua none pour que le spectacle soit, le WAC et l’ASFAR s’en sont donné quand même sans retenue au bonheur de ceux ayant bravé l’interdiction. Sur la pelouse, les Militaires, de leur défense passoire, ont donné l’occasion à la légion africaine wydadie d’étaler toute sa classe par le Gabonnais Malick Evouna et le Congolais Fabrice Ondama en première mi-temps. Les visiteurs firent leur la seconde mi-temps mais le but d’Ayoub Bourahim ressemblait plus à un vain sursaut d’orgueil puisqu’il ne faisait que sauver l’honneur sans plus.
La rencontre d’El Jadida entre le DHJ et le WAF qui s’est soldée sur le lourd score de 4 à 1 aura été bien fructueuse. Mais il faut dire aussi que le referee Khalid Nouni a eu le sifflet facile en accordant trois penaltys aux Doukkalis dont les spécialistes en la matière Zakaria Hadraf et Ahmed Chagou par deux fois se sont fait un plaisir de mettre au fond des buts du malheureux Ghoufir. Les buts restants furent inscrits à titre d’égalisation (1-1) pour le WAF par Redallah El Ghazoufi et par Mansouri Omar en guise de troisième pour les Doukkalis.
In fine le WAC, le DHJ sont les grands bénéficiaires de cette journée somme toute aux résultats logiques, puisqu’ils ne concèdent rien au MAT qui a pour sa part, à défaut de consolider sa tête, maintenu au moins les écarts. Pour le bas du classement c’est le statu quo parfait, les concernés, mis à part la lanterne rouge qui grignote un point, ayant été solidaires dans la défaite.

Classement

Le WAC freine l’élan militaire,  le MAT a renoué avec le succès

Mohamed Jaouad Kanabi
Mardi 17 Décembre 2013

Lu 545 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs