Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le WAC et le Raja à la croisée des chemins

En dépit des moyens, les deux grands clubs casablancais peinent à plaire




Le WAC et le Raja à la croisée  des  chemins
Le moins que l‘on puisse dire sur les deux clubs casablancais de l’Elite 1, c’est qu’ils sont à la croisée des chemins. Pour l’un, le Raja où apparemment, tout devrait baigner au regard d’une saison a priori prometteuse, son démarrage au demeurant médiocre fait jaser et crée un soudain désordre. Les nombreux transferts « in & out » et souvent loin de faire l’unanimité à défaut de résultats probants, font grincer quelques canines et la rage de dents y afférente pourrait s’avérer même  contagieuse.
Les fans des Verts et quelques notoriétés du club les critiquent à s’en demander leur utilité.
On recrute tous azimuts des pointures coûteuses et talentueuses ou pas forcément, histoire de doubler voire tripler pour ne pas dire quadrupler des postes. Voilà comment briser des carrières qui, pour certains joueurs, auraient pu s’annoncer sous un avenir autrement favorable. Au meilleur des cas, on laisse partir des talents recrutés rubis sur ongles et qui, pour la plupart du temps passé au Raja, ont eu pour seul destin de faire banquette et Boukhriss d’exemple, en est une parfaite illustration.
Autre chose, la galerie verte ne comprend pas qu’avec toutes ses nouvelles recrues, c’est pratiquement à un ou deux éléments près le même onze d’il y a deux saisons qui est reconduità chaque fois. Si les talents sont légion au Raja, l’alchimie pour perfectionner l’ensemble n’a, semble-t-il, pas pour autant encore pris. Mais qu’à cela ne tienne ! A l’Oasis, dans le camp des Vert, on est bien mieux loti qu’en face du côté des Rouges où, en d’autres temps, la situation aurait prêté à ricaner.
Eh oui ! « for the times they are changing », le frère ennemi pour une fois n’en a cure de ces déboires de voisinage forcé. Le Wydad, en dépit d’être au mieux sur le gazon que la fin de la saison dernière, n’en respire pas cependant l’air sain que ne l’aurait prévalue la stature du club. Akram n’a toujours pas « dégagé » au grand dam de nombreux « frimijates » qui, en bons boudeurs, ont vidé les gradins du Complexe Mohammed V.
Au niveau du recrutement, on est resté sage. Le WAC sous la houlette de Talib a décidé de faire dans la sobriété cette saison et cela semble, en tout cas et au regard de ses sorties sur les pelouses foulées, lui aller.
Mais là où cela semble coincer et contrairement aux Verts, c’est dans les coulisses. Le nouveau coach se sent menacé et menace justement de s’en remettre à la justice en criant au complot dont il serait victime. Talib serait, paraît-il, la proie d’un “réseau de filles” payées pour l’entraîner dans le vice. Les instigateurs du pervers projet, il les connaît et se réserve le droit de les dénoncer.
Plus propre mais tout aussi louche, le recrutement du Gabonnais Malick Evouna. Le WAC pour s’offrir ses services devra négocier au plus fort et avant la fin du mercato avec son club formateur le Mbéri FC, la FIFA ayant donné raison à ce dernier.
Enfin, le vrai test de ce début de saison pour le WAC sera dimanche sur la pelouse synthétique du stade municipal de Khénifra face au CAK à la réputation de tombeur de grands. Cette saison, il a déjà à son tableau de chasse  le MAS.
Quant au Raja, son déplacement à Rabat est reporté au 25 septembre.

Mohamed Jaouad Kanabi
Jeudi 12 Septembre 2013

Lu 854 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs