Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le WAC entame la dernière ligne droite sur les chapeaux de roues


​Le KAC renoue, enfin, avec le succès



Le WAC entame la dernière ligne droite sur les chapeaux de roues
Décidément, le Wydad ne pouvait rêver mieux pour entamer l’ultime tiers du championnat Pro Elite 1. Pour leur match avancé de la 20ème manche disputé vendredi au Complexe sportif Mohammed V, les Rouge et Blanc ont fait d’une pierre deux coups : s’offrir leur concurrent direct, le KACM, par 4 à 0, et réaliser leur match référence au grand bonheur de leur public qui, comme à l’accoutumée, s’est déplacé en masse.
Si le WAC s’était imposé sur ce large score, cela ne voudrait aucunement dire que le Kawkab était en deçà du niveau escompté mais c’est que la formation marrakchie a hérité ce jour-là d’un adversaire qui tenait absolument à se racheter après sa défaite lors de la précédente journée devant le FUS (3-1). Motivés à bloc, les protégés de John Toschak ont tenu le match du bon bout, trouvant la faille dès la 19ème minute de jeu grâce à Malek Evouna. L’attaquant gabonais des Rouges a été le héros de cette soirée, parvenant à scorer à la 71 (SP) et à la 74èmes minutes, réussissant d’ailleurs son premier heat treak de la saison, ce qui lui permet désormais d’occuper la pole position au classement des buteurs avec 10 réalisations.
Quant à l’autre but du Wydad, il a été l’œuvre de l’Ivoirien Bakari Koné à la 64ème, alors que le jeune Walid El Garti mérite une mention spéciale, en étant passeur décisif sur l’ensemble des buts, sans omettre son excellente prestation tout au long de la partie. Grâce à cette victoire, la 9ème contre autant de nuls et 2 défaites, le WAC recouvre en solo son fauteuil de leader avec 36 points, soit trois longueurs d’avance sur le KACM, un sacré dauphin qui ne manquera certainement pas de défendre son standing jusqu’au bout.
Samedi, trois rencontres ont été programmées et la bonne opération est à mettre à l’actif du Maghreb de Tétouan, vainqueur en déplacement du Hassania d’Agadir sur le score étriqué de 2 à 1. Le MAT, qui n’a pas disputé son match de la précédente journée contre l’OCS en raison de son engagement en Ligue des champions, a pu rectifier le tir de la plus belle manière du fait qu’il restait sur deux défaites consécutives face au DHJ en championnat et au Cercle Olympique de Bamako en C1 continentale.
En donnant le ton au HUSA, le champion sortant a trouvé le chemin des filets en premier par l’entremise de Rafik Abdessamad (20ème mn), sauf que la joie des visiteurs a été d’une courte durée puisque deux minutes plus tard, Noureddine El Gourche, sur une phase de jeu savamment orchestrée dans la surface de réparation, a pu remettre les pendules à l’heure. 
Le MAT a dû attendre la seconde période (69ème mn) pour inscrire le but de la victoire suite à une réalisation de Mohcine Iajour qui a retrouvé toutes ses sensations de goleador, lui qui est le deuxième joueur le mieux payé du championnat après le réserviste du WAC, Kamal Chafni.
Comme précité, avec un match en moins, le MAT s’est hissé provisoirement à la 3ème place avec un total de 31 points, tandis que le compteur du HUSA reste bloqué à 28 unités, ce qui vaut au club d’occuper le 7ème poste.
Le DHJ, tombeur mercredi dernier du Raja devant son public, a été, cette fois-ci, tenu en échec par le club de l’AS FAR. Un nul blanc qui devrait arranger les affaires des Militaires qui portent leur capital à 24 points (9ème du classement), alors que le Difaâ est 3ème avec 31 points.
Après un long passage à vide et toute une série de contre-performances, le KAC, qui n’a plus gagné depuis la 14ème journée, est en droit de pousser un ouf de soulagement en prenant le meilleur sur la RSB, l’équipe spécialiste des nuls par excellence (10).
L’unique but de ce match a été signé par Adil Meskini à la 57ème minute, offrant ainsi la sixième victoire de la saison à son équipe qui a franchi la barre des 20 points (22).
Il convient de rappeler que cette journée devait se poursuivre hier avec la programmation de quatre rencontres devant opposer le FUS à l’IZK, l’OCS au Raja, l’OCK au CAK et le MAS au CRA.

Hooliganisme à Tanger



Les hooligans ont refait de nouveau surface du côté du nouveau stade de Tanger et ce, à l’occasion du match ayant opposé, samedi, l’IRT au CODM pour le compte de la 21ème journée du championnat Elite 21.
Des actes de violence ont été enregistrés aux alentours du stade, causant la blessure de plusieurs personnes dont une dizaine de forces de l’ordre. De même qu’il a été procédé à l’arrestation d’une trentaine d’individus dont la quasi-totalité des appréhendés sont des mineurs.
Pour rappel, ce match s’est soldé sur une issue de parité, un but partout. 


Mohamed Bouarab
Lundi 23 Février 2015

Lu 720 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs