Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le WAC déconfit par le Zamalek


​Toshack et son staff limogés



Une correction qui révèle les limites du Wydad sur le plan continental



Pour le Zamalek, ce fut une promenade de santé  du côté d’Alexandrie en attendant le séjour touristique du club au Maroc. En accueillant vendredi au stade Borj El Arab le Wydad, les Cairotes n’ont fait qu’une bouchée d’un adversaire à côté de la plaque, scellant le sort de cette demi-finale aller de la Ligue des champions sur le cinglant score de 4 à 0.
Si d’aucuns veulent faire porter le chapeau au seul entraîneur, limogé, le Gallois John Toschak, le qualifiant d’un «has been», il ne faut aucunement  épargner les joueurs retenus pour cette rencontre qui furent «they have not been» par excellence. 
Bien entendu, le Zamalek n’a que faire des misères des Rouges déboussolés et ne s’était pas fait prier pour leur infliger une correction qu’ils ne seront pas près d’oublier de sitôt.
Le festival des buts a été annoncé d’entrée de jeu dès la 5ème minute par l’entremise de l’international égyptien Mahmoud Abderrazak Chikabala. Comme à l’entraînement, celui-ci a déclenché une course de 60 mètres sans être contré, loin de là, il fut «escorté» par un petit Kordy avant de décrocher un tir des 26 mètres qui a débouché sur le premier but de la série.
D’ailleurs, les Egyptiens ont vite saisi qu’il fallait juste cadrer leurs shoots pour faire mouche tant le keeper wydadi, un certain Akid, était dans un jour sans. Et comme c’était une journée portes ouvertes des ratages, Mourtada Fall n’a pas manqué d’y mettre du sien, offrant un cadeau qui ne se refuse pas à Ayman Hanafi pour doubler la mise.
Un match tellement facile pour le club champion d’Egypte qui a continué à dérouler, brûlant avec aisance la politesse à l’arrière-garde wydadie qui n’a pu éviter un troisième but sur un coup de tête de Bassim Moursi à la 48ème minute.
A trois à zéro, les carottes ont été bien cuites pour des Wydadis incapables d’orchestrer la moindre action en vue de semer un quelconque doute chez leur hôte. Ce fut alors une seconde période de récupération pour le Zamaleck qui n’a pas cherché à appuyer sur le champignon, se contentant de gérer avant de bénéficier d’un penalty généreux transformé avec succès à la 74ème mn par l’entremise de Mustapha Fathi.   
Lourde défaite donc du Wydad, pratiquement éliminé à ce stade de la compétition, puisque le retour prévu le 24 de ce mois ne devrait être qu’une simple formalité pour le Zamalek, vainqueur de la Ligue des champions en 2002, sachant que son palmarès compte pas moins de quatre trophées de Coupe d’Afrique des clubs champions remportés respectivement en 1984, 1986, 1993 et 1996.  Il convient de souligner enfin que dans l’autre demi-finale disputée, samedi au stade Levy Mwanawasa à Ndola, les Zambiens de Zesco United ont surclassé par 2 à 1 les Sud-Africains de Mamelodi Sundowns. 


 

Ph. Moumen
Ph. Moumen


Le Wydad de Casablanca (WAC) a limogé l'entraîneur gallois John Toshack, suite à la lourde défaite concédée, vendredi soir, sur la pelouse du Zamalek, en demi-finale aller de la Ligue des champions d’Afrique de football.
Dans un communiqué publié sur son site web, le club casablancais explique que cette décision est due au rendement qui n’est pas à la hauteur de la réputation du club et qui est en deçà des attentes des supporters.
La décision de limogeage, qui prend effet "à partir d’aujourd’hui", concerne également l’entraîneur des gardiens de but et le préparateur physique, ajoute le communiqué, daté de vendredi.
A noter que le comité du Wydad a commencé à étudier les CV de nombreux entraineurs qui postulent pour ce poste vacant pour le moment.

Mohamed Bouarab
Lundi 19 Septembre 2016

Lu 1055 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs