Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le WAC, contraint au nul par le HUSA, conserve son podium

Le DHJ réussit son maintien et compromet la fin de saison du WAF




Le WAC, contraint au nul par le HUSA, conserve son podium
Le DHJ a fait l’essentiel samedi au stade El Abdi en assurant son maintien en Botola Pro Elite 1 après avoir disposé nettement du WAF (3-1) en lever de rideau de la 28ème journée de ce bon vieux championnat. Si les Doukkalis se tirent d’affaires, ce n’est pas le  cas des Fassis qui de cette seconde défaite d’affilée s’entremêlent sérieusement les lacets d’autant plus que lors des deux dernières journées, le WAF devra jouer le FUS à Fès et le RBM à Béni Mellal. C’est pas du gâteau, il lui faudra glaner deux succès pour rester en première division.
Le DHJ qui a assuré ses arrières dans cette rencontre à six points l’a réussi grâce aux buts de ses inévitables attaquants Karl Max en début de match et Zakaria Hadraf qui avait réussi à redonner l’avantage aux siens à dix minutes de la fin de la partie, après que le WAF, par  Adnane El Ouardy d’entrée en seconde période, avait égalisé, Omar Mansouri dans le temps additionnel confirmant la victoire somme toute logique des Doukkalis. Le DHJ devrait se tourner vers l’avenir dès maintenant avec une gestion plus intelligente, car il est dommage d’être passé à côté de sa saison, le club doukkali avait les moyens de chercher mieux que le maintien.
A Casablanca, dans la foulée, au Complexe Mohammed V aux gradins désertés, le public boudant toujours, le WAC a été contraint au nul (1-1) par les Soussis du HUSA. Les hommes de Madih, expulsé pour la circonstance, n’ont renversé la vapeur après avoir été menés sur une réalisation de l'Ivoirien Bob Lay Anderson à la demie-heure de jeu, qu’en début de seconde mi-temps quand Younès Menkari, pour un geste déplacé et inutile, vit rouge.
Le HUSA en profita pour revenir par Ahmed Fatihi trois minutes après la seconde expulsion du match. Le referee, décidemment peu tendre sur la gâchette, sortit en fin de match l’autre Ivoirien de service évoluant à Agadir Kouakou N''doua.
La rencontre a été agréable à suivre en plus d’un bon niveau. Le WAC a péché en se suffisant et le HUSA a fait mieux que de se défendre. Au final, le WAC réussit à garder son podium et le HUSA se complait dans les tiédeurs du ventre mou à la hauteur du CRA (33 pts) avec plus que le nombre de points requis pour le maintien en DI.

M.J.K
Lundi 20 Mai 2013

Lu 312 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs