Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Vieux Continent grelotte : La vague de froid endeuille l’Europe




L’Europe était largement paralysée dimanche par le grand froid et la neige, qui ont tué ces derniers jours environ 300 personnes sur l’ensemble du continent, et donné des images inhabituelles de villes du sud couvertes de neige.
Le bilan a continué à s’alourdir, particulièrement dans l’est, où l’Ukraine et la Pologne sont les plus touchées avec 184 décès à elles seules.
En Ukraine, on comptait dimanche 131 morts, et près de 2.000 personnes avaient été hospitalisées. Les postes de secours d’urgence ont accueilli plus de 75.000 personnes ces derniers jours.
Les températures, descendues jusqu’à -21°C dans la journée et -30°C la nuit de vendredi, ont commencé à s’adoucir, et on enregistrait -10° à Kiev dimanche matin.
En Pologne, où le thermomètre a atteint -22°C dans la nuit dans le nord-est, le froid a fait huit nouvelles victimes, portant le total à 53.
La plupart sont des sans-abri, souvent en état d’ébriété. Les centres d’accueil ont adouci leur règlement et acceptent des personnes en état d’ébriété.
En Bosnie, où le froid a fait deux morts, la capitale, Sarajevo, était toujours en grande partie paralysée dimanche par une couche de neige d’un mètre. Seule l’artère principale et quelques rues du centre étaient praticables.
Dans la nuit, des chasse-neige et des bulldozers ont pu se frayer un chemin vers plusieurs dizaines de voitures bloquées par des avalanches dans un canyon près de Mostar (sud). Des hélicoptères assuraient le ravitaillement de bourgades montagnardes isolées. Les présidents croate Ivo Josipovic et serbe Boris Tadic, bloqués samedi dans la station de ski proche de Sarajevo, ont finalement pu rentrer chez eux.
En Serbie, le bilan était dimanche de neuf morts et un disparu. En Roumanie, six nouveaux morts ont porté dimanche le bilan de ces derniers jours à 34 morts.
En Bulgarie, dont plusieurs régions étaient dimanche en état d’alerte, le froid a tué au moins 16 personnes, pour la plupart des villageois découverts gelés au bord de routes ou dans leurs maisons dépourvues de chauffage, et le Danube était par endroits gelé à 60%.
Le bilan de la vague de froid dans d’autres pays d’Europe était d’au moins 53 morts: 15 en Lituanie, 10 en Lettonie, 17 en République tchèque, quatre en Autriche, deux en Croatie, deux en Grèce, un en Slovaquie, un au Monténégro et un en Macédoine.
 En Russie, plus de 12.000 personnes étaient privées de chauffage dans une petite ville proche de Saint-Pétersbourg, où les températures sont descendues jusqu’à -23 degrés dimanche.
Dans l’ouest du continent, le bilan humain est moins sévère, mais la paralysie parfois plus grande face à des conditions moins habituelles.

AFP
Mardi 7 Février 2012

Lu 281 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs