Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Trésor tacle le gouvernement et donne raison au HCP

Selon la TGR, le déficit est de 52,5MMDH




Le Trésor tacle le gouvernement et donne raison au HCP
Dans le sillage de la polémique déclenchée entre le gouvernement et le Haut-commissariat au plan (HCP) au sujet des statistiques relatives aux indicateurs économiques nationaux, la Trésorerie générale du Royaume (TGR) vient de donner raison au HCP en ce qui concerne le déficit budgétaire.
 En effet, dans son bulletin mensuel de statistiques  des finances publiques  relatif au mois de décembre, la  TGR dirigée par Noureddine Bensouda fait état d’un déficit du Trésor de 52,5 milliards de dirhams (MMDH), soit plus de 6% du PIB, soit le même niveau de déficit prévu par le HCP.
 Ce dernier avait prévu il y a quelques semaines, à l’occasion de la publication du budget prévisionnel 2014, que «le recours intensif de l’Etat au financement intérieur pour couvrir son déficit, qui serait de 6% du PIB en 2013, soit près de 52 MMDH, aurait porté la dette publique globale à 77,4% de PIB contre 71,2% en 2012 ».
«Une telle situation ne pourrait qu’évincer le secteur privé, en particulier les petites et moyennes entreprises» avait alerté le haut-commissaire au plan, Ahmed Lahlimi Alami.
Le chiffre prévu par le HCP a été même dépassé par le gouvernement de près de  250 millions de dirhams. Ce qui constitue une grave menace sur le secteur privé et donne de plus en plus d’ampleur au déficit ou assèchement des liquidités dont souffrent les banques nationales.
 Bien que le bulletin de la TGR explique que «compte tenu d’un besoin de financement en baisse (54,4 MMDH contre 59,2 en 2012) et d’un flux net positif en hausse du financement extérieur ( 14,1 MMDH contre 12,7 en 2012), le Trésor a eu recours au financement intérieur pour un montant de 40,3 MMDH contre 46,5 à fin 2012 . Il précise que l’encours de la dette intérieure qui s’élève à 414,4 MMDH est en hausse de 15,6%. Ceci s’explique par «le recours du Trésor au marché des adjudications pour un montant net de 56,3 MMDH résultant de souscriptions pour 175,2 MMDH et de remboursements pour 118,9 MMDH contre un recours pour un montant net de 42,5 MMDH un an auparavant résultant de souscriptions pour 120,3 MMDH et de remboursements pour 77,8 MMDH».
Cette augmentation du recours au marché des adjudications se cache derrière la montée de l’inquiétude du secteur privé. En effet, les acteurs privés craignent une hausse des taux d’intérêt, sous l’influence de ce qu’appellent les économistes «l’effet d’éviction» déclenché quand l’Etat recourt intensivement à la dette, afin de financer son déficit budgétaire, provoquant ainsi l’amenuisement ou l’épuisement, la raréfaction de l’épargne et par conséquent la hausse des taux d’intérêt.
Cette situation peut pousser les investisseurs institutionnels à facturer de plus en plus cher l’État, du fait qu’il présente moins de risque que le secteur privé. Ce qui est devenu fort probable au vu de l’assèchement persistant des liquidités.
L’Etat se trouve à quelques pas de ce qu’appellent les financiers le cercle vicieux de la dette publique ou l’effet «boule de neige». 
C’est ce qui explique, en partie, l’affolement des membres du gouvernement contre le HCP qui a mis en lumière la montée fulgurante de la dette publique surtout celle issue de l’endettement intérieur. Rappelons que selon ce dernier, la dette publique passerait d’un ratio de 77,4% du PIB en 2013 à 83,7% en 2014 contre 71,2% en 2112 et que celle du Trésor passerait de 63,5% du PIB en 2013 à 67,5% en 2014.

Mohammed Taleb
Lundi 10 Février 2014

Lu 730 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs