Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Tramway de Casablanca peine à trouver des passagers


Seul 1,2 million de personnes transportées et 11,2 MDH de recettes en 45 jours d’exploitation



Le Tramway de Casablanca peine à trouver des passagers
Le Tramway de Casablanca peine à trouver quotidiennement les 250.000 passagers prévus. La ruée des Casablancais sur ce nouveau moyen du transport n’a pas eu lieu. En effet, en 45 jours de mise en service, le tram a totalisé 1.200.000 voyageurs, soit 40.000 personnes par jour générant ainsi une recette quotidienne de 250.000 DH.  «C’est peu par rapport aux objectifs visés mais pour un début, ces résultats restent encourageants », a laissé entendre Youssef Draiss, directeur de Casa Transport lors d’une conférence de presse tenue hier à Casablanca pour présenter le bilan d’un mois d’exploitation du Tramway. Selon lui, ces résultats demeurent susceptibles de s’améliorer notamment avec l’arrivée des nouvelles rames qui seront mises en marche à la mi-avril et la finalisation de tous les réglages du système avant la fin du semestre 2013. En effet,  sur les 37 rames prévues à terme, seules 26 ont été réceptionnées à ce jour.  « Actuellement, le Tramway casablancais circule quotidiennement avec seulement 21 rames sur les  26 existantes en attendant que 11 autres soient livrées en mars prochain », a-t-il précisé. Et pour cause, les accidents récurrents enregistrés lors de cette période de mise en service sont devenus le principal souci de la société dont ils ont impacté l’exploitation.
Selon des chiffres émanant de Casa Tram, la phase de démarrage a enregistré 14 accidents d’une gravité légère avec des  véhicules,   3 dégâts corporels et un accident sans gravité avec piéton.  La typologie des accidents démontre que ceux survenus avec des véhicules arrivent en tête avec 77% suivis par les dégâts corporels avec 17% et piétions sans gravité avec 7%.
« Tous ces accidents nous coûtent de l’argent puisque  chaque rame accidentée est contrainte à l’immobilisation durant une  journée en cas de dégâts légers et 4 à 5 jours en cas de dégâts graves.  Sans parler des conséquences néfastes sur la disponibilité de service et sur les horaires », a expliqué Youssef Draiss avant d’ajouter : «Chaque rame qui subit de telles perturbations impacte l’ensemble de la chaîne ».
Des désagréments  que Khaled Rahmani, directeur de Casa Tram a promis d’y mettre un terme notamment avec l’arrivée de nouvelles rames. « A l’issue d’une année d’exploitation, l’intervalle sera de 4.49 min », a-t-il assuré tout en précisant que des améliorations ont été constatées dernièrement au niveau du temps de parcours et d’intervalle. «Aujourd’hui, le temps de parcours de Sidi Moumen aux Facultés dure 85 minutes et celui de Sidi Mouman à Ain Diab est de 90 min soit un gain de temps de  20% et de 25% respectivement. Le temps des intervalles a également enregistré des progrès. Ainsi, un intervalle moyen sur le tronc commun est de 10 min et celui en branche est de 20 min », a-t-il indiqué. 

Hassan Bentaleb
Mercredi 23 Janvier 2013

Lu 1008 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs