Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le TAS débouté




La Commission d’éthique relevant de la FRMF a tranché dans l’affaire du match ayant opposé le Rapid Oued Zem à la Renaissance Sportive de Settat comptant pour la 29ème journée de la première division du championnat amateur de football.
Suite à la requête déposée par le club casablancais du TAS et après avoir pris acte des versions du vice-président du TAS, du président et de l’entraîneur du Rapid Oued Zem, du président-entraîneur, du capitaine et du gardien de but de la RSS, ainsi que de l’arbitre et du délégué dudit match et après avoir visionné la vidéo du but litigieux, la Commission de litige a constaté que le résultat de cette rencontre n’a pas été truqué, lit-on dans un communiqué relayé par le site officiel de la FRMF.
La Commission a également condamné les déclarations faites aux médias par les présidents des trois clubs en question qui ont mis en doute la crédibilité du championnat national amateur. Les présidents précités ont été blâmés par la Commission d’éthique.
Pour rappel, dans une autre affaire qui se prête au micmac footballistique, la tournure avait été tout autre et de lourdes sanctions avaient été à l’ordre du jour. Le bureau de la Ligue régionale du Nord de football  avait sanctionné les clubs de Nahda et d’Al Amal de Fnideq, qui s’étaient arrangés lors d’un match de la dernière journée du championnat de ladite Ligue.
Amal Fnideq s’était imposé sur le score de 17 à 1, résultat inconcevable devant permettre à cette équipe d’améliorer son goal average dans la perspective d’accéder à la deuxième division du championnat amateur. Suite à cela, le bureau de la Ligue régionale du Nord de football avait décidé de suspendre à vie les dirigeants des deux équipes impliquées dans cette affaire ainsi que tous les accompagnateurs inscrits dans la feuille de match.
Amal et Nahda de Fnideq ont été relégués à la 4ème division d’honneur de la Ligue régionale du Nord, et chacun des deux clubs devait s’acquitter d’une amende de 100.000 dirhams.
Pour ce qui est des joueurs des deux formations inscrits dans la feuille de match, ils ont écopé d’une suspension de six mois ferme et d’autant de mois avec sursis. Les joueurs des catégories juniors d’Amal et Nahda de Fnideq n’ont  pas été concernés par ces sanctions.

Tarik Rayane
Samedi 21 Mai 2016

Lu 571 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs