Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Syndicat marocain des professionnels du théâtre élargit son champ d'intervention




Le Syndicat marocain des professionnels du théâtre a décidé de changer de dénomination, en harmonie avec l'expansion de son champ d'intervention, devenant "Syndicat marocain des professionnels des arts dramatiques". "Cette modification a été approuvée lors du congrès exceptionnel du syndicat, tenu samedi à Bouznika et consacré à l'amendement de son statut afin d'accompagner les changements juridiques et réglementaires que connaît le secteur", indique un communiqué du syndicat.
Ce congrès a été marqué par l'organisation d'une conférence nationale sur "Les arts dramatiques et les perspectives de l'organisation professionnelle", laquelle a été l'occasion pour les participants d'échanger sur les nouveautés législatives régissant le domaine artistique et sur la nécessité de moderniser les structures du syndicat aux niveaux provincial, régional et national.
Les congressistes ont souligné à cette occasion l'impératif de travailler, au sein du syndicat, sur la régionalisation culturelle, sur l'approche genre dans le domaine de l'art, en prenant en compte la situation de la femme artiste et sa représentativité au sein du syndicat, et sur le multiculturalisme au Maroc, précise-t-on de même source. Les amendements apportés au statut ont trait essentiellement au changement de la dénomination du syndicat, rebaptisé "Syndicat marocain des professionnels des arts dramatiques", en adéquation avec les catégories professionnelles représentées par les secteurs du théâtre, du cinéma et de la télévision.
Ces changements visent également à réguler les conditions d'adhésion au syndicat conformément à des critères professionnels et mettre en place un système de section au niveau national afin de permettre à chaque section professionnelle de discuter et de traiter ses préoccupations.
Le syndicat est composé de trois sections, à savoir celles des "artistes interprètes", des "artistes auteurs et concepteurs" et une section des techniciens et administratifs en charge des spectacles artistiques.
Les congressistes ont, également, approuvé un autre amendement visant à doter le syndicat d'une commission indépendante chargée de l'arbitrage dans les litiges internes du syndicat et d'un comité consultatif des sages, composé de figures de proue du monde artistique ayant cumulé une expérience professionnelle à même de leur permettre d'émettre des avis sur de nombreuses questions soulevées par le bureau national du syndicat.
Ils ont aussi adopté à l'unanimité la prorogation du mandat des instances du syndicat jusqu'à fin 2017, au plus tard, et ce pour gérer la phase transitoire et préparer le 7ème Congrès national conformément au nouveau règlement amendé.

 

Mercredi 7 Septembre 2016

Lu 782 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs