Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Syndicat des dramaturges marocains plaide pour l'introduction du théâtre dans les programmes d’enseignement




Le Syndicat des dramaturges marocains a plaidé lors de son 3ème Congrès national pour l’introduction d’un programme dédié au théâtre dans les différents cycles de l’enseignement, dès le primaire. Lors de cette rencontre, tenue récemment à Mohammedia avec la participation de représentants des différentes antennes régionales du syndicat, en plus d'artistes, de journalistes et d'acteurs de la société civile, les congressistes ont souligné l'impératif de promouvoir la formation théâtrale et de reconnaître à cet art son rôle de premier plan dans l’émancipation de la société et le rayonnement de la culture nationale. Le syndicat a également appelé à l’unification des efforts de l’ensemble des intervenants, notamment les syndicats et les troupes, en vue de consolider les acquis et défendre les revendications légitimes des professionnels du théâtre.
Intervenant à cette occasion, Abderrahim Dermam, secrétaire général du Syndicat, a indiqué que ce congrès est l’occasion de s’arrêter sur les difficultés que connaît le théâtre marocain et d'échanger sur les moyens permettant la réhabilitation et la mise à niveau des secteurs du théâtre et de la culture ainsi que sur les actions à déployer pour faire connaître les spécificités de la culture marocaine. Le SG du syndicat a appelé l'ensemble des acteurs concernés, particulièrement le ministère de tutelle, à augmenter le budget alloué au théâtre pour permettre à cet art majeur de remplir son rôle dans la promotion de la culture et l’émancipation de la société. De son côté, Abdelkader Ababou, premier vice-secrétaire général du syndicat, a appelé à une révision approfondie des textes de lois régissant la pratique théâtrale en vue de valoriser le statut des comédiens et de l’ensemble des professionnels du théâtre. "Il est primordial de redonner aux comédiens marocains la place qu’ils méritent compte tenu de leur rôle précurseur dans le mouvement théâtral marocain", a-t-il dit, notant que les dramaturges marocains ont consenti de grands sacrifices au service des valeurs de citoyenneté pour préserver l'identité nationale et construire le Maroc des cultures. Il a, en outre, mis l’accent sur l'impératif de travailler, au sein du syndicat, sur la régionalisation culturelle ainsi que sur le multiculturalisme au Maroc en vue de promouvoir la culture marocaine sous toutes ses manifestations.

Jeudi 4 Mai 2017

Lu 448 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs