Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Stade Marocain s’enfonce : Statu quo en tête du peloton




Le Stade Marocain s’enfonce : Statu quo en tête du peloton
Le 26 ème round du Championnat de football Elite 2 n’a pas apporté de changements en tête du classement. Le peloton de tête, conduit par le Raja de Béni Mellal, est toujours formé des mêmes équipes et avec le même écart de point entre les quatre protagonistes de l’échappée. Ce statu quo est le résultat des nuls enregistrés dans les duels des formations de tête. Le leader à savoir le Raja de Béni Mellal n’a pas profité de l’opportunité d’évoluer devant son public et a été contraint au partage des points par Chabab Houara qui tente de quitter sa position d’avant-dernier avant qu’il ne soit trop tard. Les poulains de Fertout ratent ici une belle occasion de prendre de la distance vis-à-vis de leurs poursuivants qui ne sont qu’à une longueur. L’Ittihad de Mohammedia a été également acculé au nul au Bachir face au KACM et dégringole à la troisième place. Les Marrakchis ne sont pas loin du fauteuil convoité et espèrent occuper une place qui mène vers l’Elite 1. Et c’est le TAS qui profite de l’occasion pour s’emparer de la position de dauphin en battant le Stade Marocain sur le score d’un but à rien. Un petit but qui comptera certainement beaucoup au décompte final. Concernant les Stadistes, il semble que les carottes sont déjà cuites. Suite à cette nouvelle défaite, leur descente chez les amateurs se confirme.
L’autre prétendant à la montée en l’occurrence la Renaissance de Berkane, n’a pu faire mieux qu’un nul lors du derby régional qui l’a opposé à Oujda au Mouloudia local. Les Berkanis restent quand même  en course puisqu’ils ne sont qu’à trois points de la première loge tandis que les Oujdis se positionnent toujours en milieu du tableau.
L’exploit de la journée est la victoire à l’extérieur de la Jeunesse de Tadla qui  remonte la pente vers des places plus rassurantes. Les Tadlaouis sont allés battre à Tanger l’Ittihad local.
De son côté, le Youssoufia de Berrechid s’est mis à l’abri de toute surprise lors des dernières journées en arrachant les points de la victoire face à l’Association de Salé.
Par ailleurs, Témara et le Racing sont toujours dans la zone de turbulences suite à leur nul. Le Rachad Bernoussi et Ait Melloul ont fait de même mais restent loin de tout danger.

GHALI MANSOUR
Mardi 24 Avril 2012

Lu 292 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs