Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Stade Marocain s’enfonce : Regroupement des prétendants en tête du peloton




Le Stade Marocain s’enfonce : Regroupement des prétendants en tête du peloton
Les résultats de la 23 ème journée du championnat Elite 2 ont consolidé les leaders dans leurs positions respectives. Un statu quo avec un regroupement de quatre équipes devant la loge convoitée.   Le leader, à savoir l’Ittihad de Mohammedia s’est fait rejoindre à la pole position par son dauphin en l’occurrence la Renaissance de Berkane. Les protégés de Nejmi qui évoluaient loin de leurs bases face à Chabab Houara, avant-dernier, ont été battus au stade 16 Novembre à Oulad Taima dans le temps additionnel sur le score de deux buts à un. Ils totalisent ainsi 36 points et se maintiennent en tête du peloton.
De son côté, Houara se positionne toujours parmi les trainards au fond du tableau avec 25 points. Cette défaite de l’Ittihad a permis à la Renaissance de Berkane de retrouver la première loge en dépit de son nul à domicile devant le Youssoufia de Berrechid qui grimpe au 11ème rang.
Pour sa part, le Kawkab de Marrakech qui évoluait à domicile n’a pas pu profiter des mauvaises sorties des leaders. Il s’est fait également accroché dans son fief par le TAS qui convoite aussi de regagner la tête du peloton. Les deux protagonistes se sont quittés sur un partage des points et restent tous les deux à un point du sommet.
Le carton de la journée est à mettre à l’actif de l’Ittihad de Tanger qui a étrillé Ait Melloul par trois buts à un. Les deux formations sont confortablement installées en milieu du tableau. Toutefois, elles doivent faire attention car lors du sprint final, elles risquent fort de se retrouver dans la zone des reléguables. Par ailleurs, les banlieusards du Rachad Bernoussi qui souffle le chaud et le froid, ont enregistré une petite victoire à domicile sur l’Ittihad de Témara. Petite victoire certes mais combien précieuse puisqu’elle propulse le Rachad à la 6 ème place à cinq points seulement du fauteuil convoité. Par contre, les poulains de Mounir Jaâwani s’enfoncent davantage et se trouvent dans la zone des turbulences. On peut en dire autant du Racing qui a été contraint au partage des points par l’Association de Salé. Il en va de même pour Tadla qui n’a pu faire mieux qu’un nul blanc en accueillant le Mouloudia d’Oujda.

GHALI MANSOUR
Mardi 3 Avril 2012

Lu 266 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs