Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Souverain inaugure la station d'épuration de la ville d'Oujda




SM le Roi Mohammed VI a procédé, mercredi dans la commune rurale d'Ahl Angad, à l'inauguration de la station d'épuration (STEP) de la ville d'Oujda, réalisée pour un investissement global de 255 millions de dirhams (MDH).
 La STEP d'Oujda, la plus grande station de ce type à l'échelle nationale.
La réalisation de cette station fait partie d'un programme global d'assainissement liquide de 550 millions de DH
Après avoir dévoilé la plaque commémorative, le Souverain a effectué une tournée à travers les différentes structures de cette station destinée à la protection de la santé publique et de la qualité des eaux souterraines et superficielles, la dépollution des eaux usées rejetées dans l'Oued Bounaim, et l'économie de l'eau par la réutilisation des eaux usées épurées dans l'irrigation des terres agricoles.
Conçue pour une population cible de près de 530.000 personnes, la nouvelle station d'épuration d'Oujda permettra le traitement d'environ 40.000 m3 d'eaux usées par jour. Cette station, dont le procédé d'épuration est de type lagunage aéré, est considérée comme la plus grande de ce type à l'échelle nationale (60 ha).
La STEP d'Oujda est caractérisée par une filière complète d'épuration allant du prétraitement (dégrillage et dessablage), traitement primaire (10 bassins anaérobies), traitement secondaire (12 bassins d'aération en deux étages), jusqu'au traitement tertiaire (21 bassins de maturation). Celui-ci permettra la réutilisation à des fins agricoles des eaux usées épurées à travers l'irrigation d'environ 1.200 ha. Vingt-deux lits de séchage sont aussi réalisés pour le traitement des boues résiduaires, en plus d'un intercepteur des eaux usées vers la STEP sur 7 km et une station de pompage des eaux rejetées vers la station d'une capacité de 1.700 L/S.
Ce projet a été financé conjointement par l'Etat dans le cadre du Plan national d'assainissement liquide et la Régie autonome intercommunale de distribution d'eau et d'électricité d'Oujda (RADEEO) grâce à un emprunt de la Banque européenne d'investissement.
Le secrétariat d'Etat chargé de l'eau et de l'environnement a réalisé pour sa part les travaux complémentaires relatifs au traitement tertiaire pour un montant de 35 MDH.
La réalisation de cette station fait partie d'un programme global d'assainissement liquide de 550 millions de DH. Les actions entreprises au titre de ce programme portent essentiellement sur la mise en place de délesteurs et bassins de rétention pour lutter contre les inondations, l'équipement en infrastructures d'assainissement liquide des quartiers non équipés, la dépollution des eaux usées à travers la construction d'une STEP, la mise à niveau du réseau d'assainissement liquide et la réalisation de travaux d'ingénierie.

Libé
Vendredi 3 Juin 2011

Lu 262 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs