Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le SDJ rejette les allégations de Ramid : L’approche sécuritaire plombe la justice




Le ministre Mustapha Ramid est aujourd’hui en mesure de se vanter d’avoir fait capoter un accord avec le Syndicat démocratique de la justice (SDJ). Il a même fait mieux en déclarant que les revendications syndicales  des greffiers n’ont plus lieu d’être.  Si seulement s’était vrai !
 La réaction du SDJ ne s’est fait pas attendre.  Son secrétaire général, Abdessadek Saaidi, vient de déclarer que le communiqué du département de tutelle rendu public tout récemment est truffé d’allégations.   Entre autres mensonges dudit communiqué, le fait que son département maintenait des relations suffisamment étroites avec l’UNTM au point de lui permettre d’exploiter illégalement les infrastructures des tribunaux, dans une vaine  tentative de créer des sections pour renforcer sa présence au sein du secteur, alors que le SDJ trouve d’énormes difficultés à  avoir l’accord pour la tenue d’une simple réunion de communication avec le personnel hors temps du travail. Pour sa part, Larbi Habchi, membre du Conseil national de la FDT,  a tenu à rappeler que le Syndicat démocratique de la justice a mené d’intenses luttes pour défendre les intérêts du personnel du secteur, soit du temps du regretté Mohamed Bouzoubaa ou Abdelouahed Radi et que les militants du SDJ ont  consenti d’énormes sacrifices et déployé de grands efforts en travaillant même les week-end pour rattraper les retards accumulés au niveau des juridictions et remédier aux désagréments occasionnés aux justiciables.
Il déclare  être surpris par les graves régressions qui ne concernent pas seulement le parti pris en faveur d’une certaine partie, la fermeture de la porte du dialogue et le reniement des accords, mais aussi les menaces ouvertes ou voilées de Mustapha Ramid  contre les militants du SDJ.
L’approche sécuritaire adoptée pour faire face aux revendications du personnel de la justice conduit fatalement à envenimer le climat au sein de ce secteur qui a plutôt besoin d’une approche sociale, à même de contribuer au succès d’une réforme profonde allant dans le sens de la lutte contre la corruption et de la concrétisation de la responsabilité sociale  du ministère.  Larbi Habchi  se demande si Ramid ne s’est pas départi de son habit de juriste pour endosser celui de la répression contre un syndicat affilié à une Centrale  crédible qui jouit d’une audience respectable dans le tissu social national.  Et de conclure en annonçant le soutien indéfectible et inconditionnel de tous les appareils de la FDT au Syndicat démocratique de la justice dans sa lutte.  
Pour ce qui est des revendications, le SDJ demande de restructurer le greffe et lui accorder la place qui lui échoit dans tout  le système judiciaire, et ce à travers la création d’une école nationale de greffe et l’amélioration des conditions de vie des fonctionnaires classés aux  échelles inférieures via la prise de certaines actions à caractère social. Tout en appelant  à l’annulation de l’oral des concours professionnels, le SDJ demande la mise en application de sa proposition concernant la répartition du quota sur les régions. L’accent a été également mis  sur la nécessité d’examiner le dossier des licenciés et des personnes atteintes de maladies professionnelles.

LARBI BOUHAMIDA
Vendredi 2 Mars 2012

Lu 551 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs