Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le SDJ peaufine sa prochaine campagne de protestation contre Ramid






Réunion du Conseil national en fin de semaine à Casablanca



Le Conseil national du Syndicat démocratique de la justice (SDJ) débattra cette fin de semaine à Casablanca des formes de protestation qu’il compte adopter pour dénoncer les dernières décisions du ministre de la Justice et des Libertés. 
Les militants dudit syndicat affilié à la FDT avaliseront la décision prise récemment par le bureau national d’organiser une marche jusqu’au siège du PJD pour l’inciter à intervenir dans le litige qui oppose le SDJ au ministre pjdiste de la Justice.
Plusieurs questions seront débattues lors de cette réunion qui se tiendra samedi 1er août au siège de la FDT à Casablanca. Il s’agit notamment des résultats chaotiques de l’opération de redéploiement des fonctionnaires du secteur. 
« 80 % des demandes de changement d’affectation ont été refusées. Plusieurs demandes pour rejoindre soit l’époux ou l’épouse ont été également rejetées sans que les intéressés n’en sachent les raisons. Cela n’existe probablement dans aucun des départements ministériels marocains », a martelé un communiqué de presse du SDJ. La même source ajoute que ces « décisions arbitraires » ne peuvent être expliquées que par la volonté du ministre de la Justice et des Libertés de viser les fonctionnaires de ce secteur et en particulier les militants du SDJ.
Selon la même source, le ministère avait défini unilatéralement les critères de redéploiement sans concertation avec le SDJ, le syndicat le plus représentatif du secteur, et il a décidé de muter 17 fonctionnaires du tribunal commercial de Fès, tous membres du SDJ dont deux membres du bureau local, et de muter 10 autres (dont deux membres du bureau régional et deux du Conseil national) qui travaillent à la Cour d’appel commercial de Fès, alors que cette opération a étrangement épargné les fonctionnaires affiliés au syndicat dépendant du PJD.
Une autre question qui sera débattue par les membres du Conseil national est celle se rapportant à la dernière décision de Mustapha Ramid de suspendre Marouane El Moustain, membre du bureau national du SDJ (affilié à la FDT), de ses fonctions en attendant de le déférer devant le conseil disciplinaire «sans justification acceptable et légale» et en se basant uniquement sur «des rapports partiaux d’un responsable que tous les faits dont on dispose confirment la futilité», selon le SDJ, alors que le ministre en personne est intervenu pour geler la décision de suspension à l’égard d’un membre du bureau national du syndicat de son parti, et ce malgré l’existence de preuves tranchantes attestant que ce membre avait endommagé des biens du ministère. 
A noter que Ramid avait pris ces derniers mois deux mesures à l’encontre de deux fonctionnaires en les démettant de leurs fonctions. Il s’agit de Mohamed Ouaggari, responsable du secrétariat greffe à Essaouira. Ce fonctionnaire n’est certes pas syndiqué, mais son «crime», aux yeux du ministre, est de ne pas avoir assuré les audiences lors de la grève observée par le SDJ en février dernier. Le deuxième fonctionnaire qui a été châtié par le même ministre pour la même raison est Taoufik Borch, membre du Conseil national du SDJ et du Conseil national de la FDT.
En 2013, le ministre pjdiste avait sanctionné Fakhreddine Benhaddou, secrétaire général adjoint du Syndicat et l’a démis de ses fonctions de responsable du secrétariat greffe du tribunal de première instance de Ksar El Kébir, parce qu’il a pris part à un mouvement de protestation contre lui au moment de l’inauguration du nouveau siège dudit tribunal. 


Mourad Tabet
Samedi 1 Août 2015

Lu 601 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs