Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Royaume-Uni pourrait manquer d'électricité en 2016




Le futur conseiller à l'énergie du gouvernement britannique, qui entrera en fonction le 1er octobre, a déclaré que le Royaume-Uni pourrait faire face à des pannes d'électricité en 2016 en raison d'une capacité énergétique insuffisante. Le gouvernement a réfuté cette hypothèse. David MacKay a expliqué que l'opinion demeurant majoritairement réfractaire aux projets d'énergies renouvelables, un problème d'approvisionnement énergétique susceptible de priver de lumière le Royaume-Uni en 2016 risque d'apparaître.
M. MacKay est chercheur à l'Université de Cambridge. Dans un récent ouvrage, il déplore que le gouvernement ne mette pas plus de moyens pour développer des énergies renouvelables alors qu'il s'engage à réduire les émissions de CO2. Il a déclaré à BBC News que cela pourrait signifier que la Grande-Bretagne doive faire face en 2016 à des pannes d'électricité, quand les centrales thermiques au charbon et les centrales nucléaires ancienne génération seront mises hors service. 'Le problème c'est qu'en 2016, il n'y aura sans doute plus assez d'électricité. Mon sentiment est que le marché résoudra ce problème en construisant des centrales électriques, ce qui n'est pas la direction dans laquelle nous souhaitons aller', dit MacKay.
MacKay critique l'opposition de l'opinion aux fermes éoliennes, à une nouvelle génération de centrales nucléaires tout en ne voulant pas changer de mode de vie. On ne peut pas tout refuser, explique-t-il, et espérer développer une politique énergétique viable qui influerait sur le réchauffement climatique. 'Nous devrions arrêter de dire non et commencer à bâtir sérieusement l'avenir énergétique du Royaume-Uni', souligne MacKay, qui s'engage à interpeller l'opinion sur le sujet. Ceux qui le soutiennent espèrent qu'il pourra parler aussi librement quand il sera en poste.
La Grande-Bretagne a pour objectif de produire 10 % de son électricité grâce aux énergies renouvelables d'ici à 2010 et 20 % d'ici à 2020.

LeMonde.fr
Lundi 14 Septembre 2009

Lu 179 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs