Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Réseau Anaruz rend son verdict


La promotion des droits des femmes laisse à désirer



Le Réseau Anaruz rend son verdict
Scandalisé. Le Réseau national des centres d’écoute des femmes victimes de violences au Maroc (Anaruz) l’est bel et bien. Ses  membres sont profondément outrés par le bilan plus que médiocre du gouvernement en matière de promotion des droits fondamentaux des femmes. En effet, depuis l’investiture  de la nouvelle équipe gouvernementale, le Réseau Anaruz suit de près les programmes et les stratégies mises en œuvre par les départements de tutelle dans le domaine.  A tous les niveaux, une nette régression a été enregistrée. En effet, le réseau est loin d’être rassuré par les résultats obtenus. Les raisons sont multiples et le réseau en a fait part dans un communiqué publié récemment.
 Tout d’abord, le communiqué relève que la commémoration des journées dédiées à la lutte contre la violence faite aux femmes a été tout simplement ignorée.  Le ministère de la Solidarité, de la Femme, de la Famille et du Développement social a apparemment d’autres chats à fouetter. Sa priorité étant  de lancer un nouveau programme et d’élaborer une nouvelle stratégie. Cette approche a été considérée par le réseau comme irresponsable du fait que ce rendez-vous était l’occasion de faire le bilan de tous les acquis en la matière. Des chiffres sont ainsi présentés annuellement par tous les intervenants,  à savoir les hôpitaux, les tribunaux, les services de police et de gendarmerie, etc… afin de faciliter la prise en charge des femmes violentées. En outre, des campagnes sont organisées sur le plan national et régional.
Mieux encore, le réseau va plus loin et pointe du doigt la séance mensuelle consacrée à la politique générale relative à la promotion des droits fondamentaux de la femme qui a renforcé davantage cette discrimination. Alors que les dispositions de  la Constitution sont  considérées comme des signaux positifs pour  l’éradication de ce fléau, le chef du gouvernement, à la surprise générale, a fait  des déclarations qui ne vont pas dans le même sens. M. Benkirane  est allé même jusqu’à remettre en cause les résultats d’une enquête faite par le Haut commissariat au plan (HCP) au sujet de la violence faite aux femmes. Il y va de la crédibilité de cette institution reconnue sur le plan international. Le chef du gouvernement a ainsi sous estimé les statistiques parues à ce sujet et qui montrent que 60% des femmes sont victimes de violence au Maroc. Pour lui ce phénomène ne constitue pas  une vraie problématique mais relève des coutumes et des mœurs. Ce faisant, il n’a fait que reprendre  les clichés traditionnels se rapportant aux rôles assignés aux hommes et aux femmes, comme l’a déploré encore une fois le réseau. Par ailleurs, celui-ci déplore qu’il n’ait pas été tenu compte de toutes les réalisations faites dans le passé en matière de lutte contre la violence faite aux femmes. Le réseau lui-même en a fait son cheval de bataille. Il a ainsi participé à la réalisation de bon nombre  de stratégies et feuilles de route. Son seul souci, c’est qu’il y ait une adéquation avec les conventions internationales signées par le Maroc.
Le Réseau Anaruz, tout en accusant la régression enregistrée dans le domaine de la promotion des droits de la femme, tire la sonnette d’alarme. Les acquis accumulés au prix d’une lutte acharnée risquent de se perdre, au rythme  où va la politique du gouvernement.  Appel est donc fait aux responsables  de renforcer les politiques publiques dans ce domaine et de mettre à jour les stratégies existantes.

Nezha Mounir
Mardi 15 Janvier 2013

Lu 506 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs