Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Real sur la voie royale vers le titre




Le Real Madrid n'a besoin que d'un point dimanche à Malaga pour être sacré champion d'Espagne lors de la 38e et dernière journée, qui devait s’ouvrir vendredi par un ultime match dans l'élite pour la lanterne rouge Grenade face à l'Espanyol.
Avec Zinédine Zidane sur le banc, le Real (1er, 90 pts) n'est qu'à quatre-vingt-dix minutes de son 33e titre en Championnat d'Espagne, le premier depuis 2012. Et dans la perspective de la finale de Ligue des champions le 3 juin contre la Juventus Turin, l'équipe merengue peut réussir un somptueux doublé Liga-C1, inédit pour le club depuis 1958.
Cela passe au moins par un match nul dimanche soir (18h00 GMT) au stade de la Rosaleda face à Malaga, qui n'a plus rien à craindre ni à espérer dans cette Liga. En outre, les Andalous sont entraînés depuis mars par l'ex-entraîneur marseillais Michel, ancienne figure du Real, confronté à un cas de conscience dimanche.
Le FC Barcelone, deuxième à trois longueurs (87 pts), devra pour sa part s'imposer contre Eibar et espérer au même moment une défaite de son rival madrilène pour conserver le titre à la différence de buts particulière.
Un autre des enjeux de la dernière journée est le titre honorifique de "pichichi" (meilleur buteur), qui devrait revenir à l'attaquant barcelonais Lionel Messi (35 buts). L'Argentin, déjà sacré en 2010, 2012 et 2013, devance nettement son partenaire et premier poursuivant Luis Suarez (28 buts)
Avant même l'ultime journée, Real, Barça et Atletico (3e) sont assurés de disputer la prochaine Ligue des champions, le Séville FC (4e) devant pour sa part jouer un barrage.
Mais le suspense reste entier pour les deux, voire trois places donnant accès à l'Europa League.
Dimanche après-midi (14h45 GMT), Villarreal (5e, 64 pts) se déplace à Valence, l'Athletic Bilbao (6e, 63 pts) va défier l'Atletico pour le tout dernier match de Liga dans le vieux stade Vicente-Calderon, et la Real Sociedad (7e, 63 pts) rend visite au Celta Vigo.
La cinquième et la sixième places sont les deux seules synonymes d'accès à l'Europa League. Pour le malheureux club qui, parmi ces trois-là, finira septième, il faudra espérer que le Barça remporte la Coupe du Roi contre Alaves le 27 mai pour décrocher un billet pour la C3.
En bas de tableau, en revanche, les trois relégués sont connus: le Sporting Gijon, Osasuna Pampelune et Grenade joueront à l'étage inférieur l'an prochain. Et pour le club andalou, qui devait recevoir l'Espanyol vendredi soir, c'est déjà l'heure de dire au revoir à l'élite...

Dimanche à 18h00
FC Barcelone - Eibar
Malaga - Real Madrid

Samedi 20 Mai 2017

Lu 264 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs