Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Real se contente du strict minimum




L'Atletico dompte Eibar



Le Real Madrid s'est contenté d'un but de Karim Benzema pour décrocher une victoire poussive contre Grenade (1-0) samedi lors de la 4e journée du Championnat d'Espagne, prenant provisoirement la première place devant l'Atletico Madrid, tombeur d'Eibar (2-0).
Les deux rivaux madrilènes ont fait le plein de points ce week-end: en attendant le match du FC Barcelone (9 pts) contre Levante, voici le Real leader (1er, 10 pts) avec un point d'avance sur l'Atletico (2e, 9 pts), qui s'est imposé au Pays basque grâce aux entrées décisives d'Angel Correa et Fernando Torres, buteurs tour à tour (62e, 77e).
Pour le Real, longtemps malmené par Grenade, les choses n'ont pas été simples au stade Santiago-Bernabeu, en dépit de l'ouverture du score de Benzema sur une tête piquée (55e). 
Rien à voir avec la démonstration madrilène face au même adversaire en avril dernier (9-1) avec un quintuplé de Cristiano Ronaldo! Cette fois, le Portugais n'a pas réussi à inscrire les deux buts qui lui auraient permis d'égaler Raul Gonzalez (323 buts) comme meilleur buteur de l'histoire du Real Madrid.
Et sans plusieurs cadres blessés (Sergio Ramos, Gareth Bale, James Rodriguez), le Real n'a pas semblé dans son assiette.
"Grenade a fait un grand match défensivement, souvent à cause de nos erreurs", a reconnu Benitez en conférence de presse. "A cause d'un excès de confiance, de la perte d'un ballon facile, ils ont pu profiter de leur vitesse en contre. Il nous a manqué de faire circuler le ballon plus vite."
Le club merengue aurait d'ailleurs pu rentrer au vestiaire avec un but de retard: Marcelo a sauvé sur sa ligne un ballon qui traînait (7e), l'attaquant andalou Youssef El-Arabi a vu son but annulé pour un hors-jeu peu évident (20e) et l'arbitre n'a pas bronché quand Isaac Success s'est écroulé dans la surface madrilène (33e). 
Le Nigérian Success a aussi raté deux face-à-face brûlants devant le gardien merengue Keylor Navas (39e, 53e). "Keylor a remédié à certains des problèmes que nous avons eus", a reconnu Benitez.
Reste que, même sans la manière, le Real n'a toujours pas encaissé le moindre but cette saison. 
Quant à Karim Benzema, auteur de son quatrième but en quatre matches officiels avec le Real cette saison, il a été remplacé sous l'ovation du public, à l'inverse de ses équipiers, accompagnés à leur sortie du terrain de quelques sifflets. A Valence, les supporteurs ont également fait du bruit: le club "che" (7e, 6 pts) n'ayant pu faire mieux qu'un nul 0-0 contre un Betis Séville réduit à dix pendant toute la seconde période, une partie du public s'est mise à réclamer le départ de l'entraîneur Nuno Espirito Santo.
Déjà fragilisé par la défaite mercredi contre le Zenit Saint-Pétersbourg en Ligue des champions (2-3), le technicien portugais va devoir rapidement redresser la barre en Liga comme en C1, où Valence affrontera Lyon dans dix jours.
Davantage de réussite à Eibar pour l'entraîneur de l'Atletico Diego Simeone, auteur d'un coaching payant. 
Car malgré l'incessante activité du Français Antoine Griezmann, le club "colchonero" a été longtemps neutralisé par l'équipe basque. Et il a fallu attendre l'entrée en jeu après la pause du duo Fernando Torres-Angel Correa pour que la rencontre bascule: Torres a bien remisé pour Correa, buteur sur son premier ballon du match (62e). Et Correa a ensuite lancé dans la surface "El Niño", qui a battu le gardien d'un petit ballon piqué (77e).
Ces entrées réussies ont mis en valeur les multiples cartouches offensives dont dispose l'Atletico, lequel a parfaitement rebondi en Liga après sa défaite à domicile contre le Barça (2-1) le week-end dernier.

Lundi 21 Septembre 2015

Lu 105 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs