Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Real retarde le sacre du Barça

200 buts pour Ronaldo sous le maillot merengue




Le Real retarde le sacre du Barça
Le Real Madrid, vainqueur samedi de Valladolid (4-3), revient provisoirement à 8 points du FC Barcelone qui, même en cas de succès dimanche sur le Betis Séville, devra attendre avant d'être sacré champion, lors de la 34e journée du championnat d'Espagne.
En l'emportant (4-3) samedi face à Valladolid, les Merengue ont repoussé un peu plus le sacre du FC Barcelone et consolidé leur 2e place vis-à-vis de l'Atletico, accroché à La Corogne (0-0).
Mais les Madrilènes ont tout de même dû s'employer face à des visiteurs qui ont notamment exploité une défense très flottante, Mourinho ayant aligné le quatuor inhabituel Nacho, Pepe, Carvalho et Coentrao.
Le manque d'automatismes entre ces joueurs jouait des tours aux hommes de Mourinho qui encaissaient un but d'Oscar à la suite d'une mésentente entre Di Maria et Carvalho (0-1; 8).
Ce début peu concluant forçait les Blancs à se retrousser les manches. Di Maria n'était alors pas malchanceux en voyant son tir du gauche dévié par le défenseur Valiente dans ses propres filets (1-1; 26).
Un Madrid autoritaire prenait ensuite l'avantage par Ronaldo de la tête, bien servi par un centre de Di Maria (2-1; 32). Mais la défense madrilène pêchait de nouveau par inattention, Guerra égalisant à la 34e.
Kaka, titularisé samedi à la place d’ozil, relançait les siens d'une frappe sèche du gauche sur laquelle le gardien Jaime, excellent samedi, était battu (3-2; 48). Puis Ronaldo signait un doublé d'une nouvelle tête qui porte son nombre de réalisations à 33 en Liga cette saison (4-2; 69) et le fait surtout entrer dans le club très select des joueurs totalisant 200 buts sous le maillot merengue.
Dans les dernières minutes, Sastre ravivait le suspense en décrochant le 4-3 d'une splendide reprise de volée sur un corner mal dégagé. Mais les Blancs s'étaient déjà mis à l'abri avant.
Accrochés (0-0) sur le terrain du Deportivo La Corogne, les Colchoneros ont sans doute définitivement lâché prise dans le combat qu'ils livraient jusqu'à présent à leur voisin du Real pour la 2e place: les huit points d'avance des Merengue, 2e à quatre journées de la fin, paraissent un avantage conséquent.
Samedi, Valence a pulvérisé (4-0) l'Osasuna Pampelune à domicile, un résultat qui les ramène provisoirement à 2 longueurs de la Real Sociedad, qui doit toutefois encore se déplacer sur le terrain de Getafe aujourd’hui.
Soldado (39), qui a signé samedi son 19e but en Liga - devenant ainsi meilleur buteur espagnol ex aequo avec Negredo (FC Séville) - Ricardo Costa (44), Banega (60) et Jonas sur penalty (90+4) ont assommé des Navarrais qui ont terminé à neuf après les exclusions d'Arribas et Timor.

Libé
Lundi 6 Mai 2013

Lu 88 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs