Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Real punit le Barça




Le Real punit le Barça
Le Real Madrid a puni les errements défensifs du FC Barcelone (3-1) et recollé en tête, samedi lors de la 9e journée du Championnat d'Espagne, infligeant au leader catalan sa première défaite dans la compétition cette saison malgré les grands débuts de Luis Suarez.
L'attaquant uruguayen, de retour de suspension, n'a pas suffi au stade Bernabeu: en dépit de sa première titularisation et malgré l'ouverture du score de Neymar (4), les Catalans ont encaissé leurs premiers buts dans cette Liga par Cristiano Ronaldo sur penalty (35), Pepe sur corner (50) et Karim Benzema en contre (61).
Cette victoire permet au Real (21 pts) de revenir à un point de la tête, toujours occupée par le Barça (22 pts), qui ressort meurtri de ce choc à quitte ou double, à l'image d'Andres Iniesta, contraint de sortir sur blessure à la 70e minute.
Et les Catalans pourront ressasser longtemps leurs faux-pas défensifs, qui ont permis à un Real ultra-réaliste de l'emporter: une main de Gerard Piqué dans la surface synonyme de penalty, un mauvais marquage sur corner et un cafouillage coupable sur une contre-attaque merengue.
"Ils nous ont punis sur les actions clés et l'adversaire est un juste vainqueur", a d'ailleurs reconnu l'entraîneur barcelonais Luis Enrique.
C'était un match électrique mais malgré ça, le technicien n'a pas hésité à lancer dans le bain Luis Suarez, dont la dernière saute d'humeur en date, une morsure sur un adversaire au Mondial-2014, lui a valu quatre longs mois de suspension.
Dans l'ensemble, l'Uruguayen n'a pas semblé intimidé par le contexte hostile de son début officiel avec le Barça: sur l'ouverture du score, c'est lui qui a alerté Neymar d'une longue diagonale, le Brésilien a contrôlé, repiqué au centre et marqué d'un tir placé (4).
Mésentente au Barça, tête froide au Real
Le Barça aurait d'ailleurs pu mener 2-0, si Messi, sur un nouveau centre dangereux de Suarez, n'avait pas buté sur le gardien Iker Casillas (23). Mais l'Argentin a raté l'occasion d'égaler le record du mythique attaquant Telmo Zarra, toujours unique meilleur buteur de l'histoire du championnat espagnol avec 251 buts.
"La clé du match a été l'effort que nous avons fourni", s'est réjoui l'entraîneur merengue Carlo Ancelotti après la rencontre. "Nous n'avons pas perdu la tête après avoir encaissé ce (premier) but." 
De fait, piqué au vif, le Real a su revenir en gardant sa discipline et sa vitesse en contre. Benzema a trouvé la transversale (11), Madrid a continué à pousser et finalement une main de Piqué a offert aux Madrilènes un penalty que Ronaldo a transformé (35), soit son 16e but en Liga cette saison.
Nouvelle erreur, même sanction: après la pause, le Portugais Pepe, seul sur corner, a donné l'avantage au Real d'une tête puissante (50).
Et c'est alors qu'est intervenu le tournant de la rencontre: sur un corner mal tiré par Ivan Rakitic, Iniesta et Javier Mascherano ne se sont pas entendus et, au bout de la folle contre-attaque menée par Isco, Ronaldo et James, l'intenable Benzema a marqué d'une frappe croisée avec l'aide du poteau (61)
Un mois après la défaite sur la pelouse du Paris SG en Ligue des champions (3-2), le Barça version Luis Enrique a confirmé son inquiétante fébrilité lors des grands rendez-vous. Le Real, champion d'Europe en titre, a pour sa part marqué son territoire et définitivement effacé ses ratés de début de saison. 

Fin d'invincibilité pour Claudio Bravo

Le gardien barcelonais Claudio Bravo a vu son invincibilité depuis le début du Championnat d'Espagne s'arrêter samedi lors de la 9e journée au stade Bernabeu face au Real Madrid (3-1).
Après 755 minutes d'invincibilité, le Chilien n'a rien pu faire sur le penalty tiré par Cristiano Ronaldo à 35e minute. Il a encaissé deux autres buts signés Pepe sur corner (50e) et Karim Benzema en contre-attaque (61e).
Claudio Bravo n'avait, avant ce "clasico", pas encaissé le moindre au cours des huit premiers matchs de la saison du Barça en Liga, où il a toujours été titulaire.
Après cette défaite, sa première en Championnat cette saison, le FC Barcelone est toujours leader mais n'a plus qu'une longueur d'avance sur le Real Madrid.
 

AFP
Lundi 27 Octobre 2014

Lu 343 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs