Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Real en démonstration à Gelsenkirchen et Chelsea accroché à Istanbul en Ligue des champions

Les huitièmes de finale aller confirment la supériorité des vainqueurs de poule




Le Real en démonstration à Gelsenkirchen et Chelsea accroché à Istanbul en Ligue des champions
 
 
 
 
Les 8e de finale aller de la Ligue des champions ont offert mercredi une promenade de santé au Real Madrid sur la pelouse de Schalke 04 (6-1), alors que Chelsea a été accroché à Istanbul par Galatasaray (1-1).
Six victoires à l’extérieur, un match nul et une seule défaite, cette première manche des 8e de finale aura été un triomphe presque complet pour les vainqueurs de poule, dont certains ont semblé disposer d’une marge considérable à ce niveau pourtant élevé de la compétition.
Après le Paris SG vainqueur à Leverkusen (4-0), le Bayern Munich trop fort pour Arsenal (2-0), Barcelone impitoyable avec Manchester City (2-0), l’Atletico Madrid solide sur le terrain de l’AC Milan (1-0) ou le Borussia Dortmund facile chez le Zenit Saint-Pétersbourg (4-2), c’est le Real qui a écrasé Schalke 04 en Allemagne.
Emmenée par un trio Bale-Benzema-Ronaldo époustouflant, l’équipe de Carlo Ancelotti n’a pas laissé l’ombre d’une chance à des Allemands très loin du compte. Benzema a inscrit un doublé et Bale aussi, avec chacun une passe décisive en prime. Quant au Ballon d’Or Ronaldo, longtemps frustré de son manque d’efficacité, il a fini par passer ses nerfs sur le pauvre Matip, effacé d’un double passement de jambes à grande vitesse, avant de tromper Fahrmann. 
Et en fin de match, avant la réduction du score de l’ancien Madrilène Huntelaar, le Portugais s’est lui aussi fendu de son doublé. Avec 11 buts, il passe en tête du classement des buteurs devant le Parisien Ibrahimovic. Avec une ligne offensive à ce niveau, les Merengue peuvent penser très sérieusement à la fameuse “decima”, cette dixième Ligue des champions dont ils rêvent.
José Mourinho, déjà sacré avec Porto et l’Inter Milan, vise lui une troisième C1 avec un troisième club différent. Mercredi, il a fait avec Chelsea un petit pas vers les quarts de finale, mais Galatasaray reste dans la course. Les Blues avaient pourtant commencé idéalement avec un but dès la 9e minute, signé Torres sur un bon service de l’autre Espagnol de Chelsea, Azpilicueta.
Mais les Turcs, un peu perdus en début de match, sont petit à petit revenus dans la partie et ont logiquement égalisé par Chedjou.
Au bout du compte, un seul premier de groupe ne partira pas favori des matches retour (les 11/12 et 18/19 mars): Manchester United, en perdition en championnat, et battu 2-0 mardi au Pirée par l’Olympiakos. 

AFP
Vendredi 28 Février 2014

Lu 140 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs