Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Real assure l’essentiel face au Rayo Vallecano

Inquiétante défense madrilène




Le Real assure l’essentiel  face au Rayo Vallecano

Le trio d’attaquants Bale-Benzema-Ronaldo a de nouveau frappé samedi pour permettre au Real Madrid de battre le Rayo Vallecano (3-2) lors de la 12e journée du Championnat d’Espagne, mais les Merengues ont affiché en deuxième période une fébrilité défensive très inquiétante.
Le Real a rapidement mené 3-0 grâce à un doublé de Cristiano Ronaldo (3, 48), un but de Karim Benzema (31) et deux passes décisives de Gareth Bale, trois joueurs déjà brillants contre le FC Séville en milieu de semaine (succès 7-3).
Mais comme face aux Andalous, le club merengue s’est mis en danger tout seul en permettant au Rayo de revenir à 3-2 en deuxième période, avec deux penaltys transformés en deux minutes par Jonathan Viera (53, 55).
Ce difficile succès au stade de Vallecas permet au Real, troisième, de maintenir un écart de six points avec le FC Barcelone, leader toujours invaincu après son succès vendredi soir contre l’Espanyol (1-0).
Les Madrilènes, qui avaient inscrit sept buts mais en avaient encaissé trois mercredi contre le FC Séville en Liga (7-3), ont une nouvelle fois échoué à maintenir leur cage inviolée - pour la 12e fois en 15 matches cette saison toutes compétitions confondues.
Le métronome Xabi Alonso, absent cinq mois après l’opération d’une pubalgie puis une fracture d’un pied, a joué toute la première période au milieu de terrain et son retour comme titulaire a sans doute contribué à la sérénité défensive du Real en première période.
Le Real face à ses démons
Mais son remplacement au repos par Asier Illarramendi alors que le score semblait acquis (2-0) a ensuite renvoyé le Real à ses démons.
Tout avait pourtant bien commencé pour les hommes de Carlo Ancelotti: avec Karim Benzema en pointe, encadré par les flèches Ronaldo et Bale, le Real n’a mis que trois minutes à prendre l’avantage, sur un contre initié par Luka Modric. Lancé dans l’espace sur l’aile gauche, l’attaquant portugais a éliminé son vis-à-vis d’un petit pont et ajusté le gardien adverse.
Puis Bale, auteur de deux buts et deux passes décisives contre Séville, s’est à nouveau signalé: le gaucher gallois a déposé le ballon sur la tête de Benzema d’un centre du pied droit pour le deuxième but (31). Puis il a éliminé son vis-à-vis d’un coup du sombrero pour servir Ronaldo sur le but du 3-0 (48), qui permet au Portugais de prendre seul les commandes du classement des buteurs avec 13 buts.
Après quoi, le grand Real a commencé à souffrir face à son modeste voisin du quartier de Vallecas, qui a confisqué la possession de balle comme à son habitude cette saison malgré sa position de relégable.
Une faute de Pepe sur Jonathan Viera a permis à ce dernier de réduire le score sur penalty (53), puis une charge de Marcelo sur Alberto Bueno a offert au même Viera la balle du 2-0, qu’il a transformé sans trembler (55). Dix minutes plus tard, le Rayo a failli égaliser mais le gardien Diego Lopez a détourné la frappe sur son poteau.
Symbole de la fébrilité merengue, le latéral Dani Carvajal, déjà averti, s’est rendu coupable d’une semelle qui aurait pu lui valoir une expulsion (57). Et Ronaldo a manqué de peu le but du break à la 82e, butant à deux reprises sur le portier adverse.
Sans la maladresse du Rayo dans le dernier geste (69, 74, 80, 90+2), le Real aurait pu concéder un match nul qui l’aurait relégué à huit longueurs du Barça. Le Real reste en vie dans cette Liga, mais cela n’a tenu qu’à un fil.

AFP
Lundi 4 Novembre 2013

Lu 224 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs