Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Real Madrid vient à bout de Séville et s’offre sa troisième Supercoupe d’Europe




Le Real Madrid a remporté la Supercoupe d'Europe, la troisième de son histoire après 2002 et 2014, en venant à bout d'un FC Séville séduisant mais trop court (3-2 après prolongation), mardi à Trondheim (Norvège).
Le match a duré une poignée de secondes en trop pour les Andalous. En tête 2-1, les triples vainqueurs de l'Europa League se dirigeaient vers le premier trophée de leur saison, avant que le capitaine madrilène Sergio Ramos sauve les siens de la tête dans les arrêts de jeu, comme lors de la finale victorieuse de la Ligue des champions 2014.
En prolongation, le même scénario cruel s'est répété pour Séville : Carvajal a inscrit le but vainqueur du Real, alors que le match semblait s'orienter vers une séance de tirs au but.
L'entraîneur français du Real Zinédine Zidane a donc remporté un deuxième trophée continental sur le banc madrilène, après la Ligue des champions en mai. Pour ce premier match officiel de la saison, il a cependant dû composer sans de nombreuses stars. Cristiano Ronaldo et Pepe étaient blessés, Gareth Bale et Toni Kroos, trop courts, tandis que Karim Benzema et Luka Modric ont commencé sur le banc.
Avec un effectif quasi inchangé que ses dirigeants n'ont pas cherché à étoffer autrement que par le retour d'Alvaro Morata, Zizou peut visiblement faire confiance à l'attaquant Marco Asensio.
Le jeune Majorquin de 20 ans a été le joueur le plus en vue de la première période. Ce fut à peu près la seule satisfaction lors du temps réglementaire, nettement à l'avantage du FC Séville.
Mais malgré ses lacunes, le Real a encore gagné. Faute d'être décisif derrière, Ramos l'était devant. Lors de la prolongation, un but lui était refusé pour une faute (99e). Et quand les attaquants Benzema, deux fois contré (91e, 94e), et Lucas Vazquez (111e) n'arrivaient pas à conclure, c'est un autre défenseur, Carvajal, qui a fait le travail au terme d'un raid depuis son côté droit, l'Espagnol offrait au Real la troisième Supercoupe d'Europe de son histoire (119e).

Jeudi 11 Août 2016

Lu 162 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs