Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Raja se balade heureux


Le FUS contraint le DHJ au nul



le second but du Raja est des plus valables et l'objectif de notre photographe Moumen est là pour le confirmer
le second but du Raja est des plus valables et l'objectif de notre photographe Moumen est là pour le confirmer
Le Raja s’est baladé tranquille (4-1) vendredi en nocturne  face au CRA au Complexe Mohammed V lors du lever de rideau de la treizième journée de ce bon vieux championnat. Pour plier le match et asseoir l’hégémonie des Verts, Abdelilah Hafidi par deux fois, Salaheddine Akkal et Mohamed Ali Bamaamar se sont fait un plaisir de visiter les filets des Rifains qui, malgré leur déconvenue, n’ont jamais démérité ayant même laissé entrevoir un semblant d’espoir quand Abdelkrim Benhania, avant la mi-temps, battait le gardien Laskry. 
Bec et ongles, les hommes de Mustapha Madih, et même en l’absence de leur feu-follet Lembarki, se sont bien battus développant par à-coups un football alléchant mais en vain et ce par manque de réalisme. Le CRA, généreux, s’appliqua et s’essaya à revenir sur un RCA qui, à même qualité, possédait l’efficacité et surtout faisait la course en tête. C’était d’ailleurs la clé de la réussite de cette rencontre d’un excellent niveau. Vendredi pour une fois, les supporters des Verts et le public marocain ont vu à l’œuvre le vrai Raja, celui de la vivacité et du beau jeu et dont la triplette Hafidi, Akkal et Bourazzouk qui petit à petit retrouve son niveau, ont été les illustrateurs en cette soirée. 
D’autres joueurs ont tout autant participé à la fête rajaouie à l’image de Med Ali Bamaamar seigneurial ou le gardien Laskry au rendement impassible et sobre à en dégoûter les Bleus du CRA loin d’être des bleus dans l’autre sens du terme. On regrettera, cependant, le comportement de Zakaria Hachimi, victime de l’excès de zèle du quatrième arbitre, et peu fair-play à en péter  plombs sur le banc lors du changement. Dans tout cela, le RCA, de cette troisième victoire d’affilée, vient momentanément partager la seconde place avec le KACM qui jouait l’ASFAR hier à Rabat à une victoire de son éternel et meilleur rival, le WAC, de sortie à Safi.
Dans l’autre rencontre qui se jouait le samedi à El Jadida au stade El Abdi, si le FUS a réussi à accrocher le DHJ à blanc et revenir à Rabat du point, il aura perdu Mehdi El Bassel, victime d’une grave blessure lors d’un choc avec un coéquipier. Le DHJ, qui concède son  second nul après celui méritoire face au WAC à Casablanca et le FUS qui l’y a contraint, en restent au coude à coude à la sixième place avec 18 points d’engrangés.




 

Mohamed Jaouad Kanabi *
Lundi 22 Décembre 2014

Lu 580 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs