Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Raja en bon prétendant à sa propre succession maintient la flamme

Le MAT contraint au nul par un OCS pas encore sorti de l’auberge




Le Raja en bon prétendant à sa propre succession maintient la flamme
 
Le Raja s’est imposé samedi en nocturne au Complexe Mohammed V, sur le FUS du seul but de son Centrafricain de service, Vivien Mabidé. La réalisation de ce dernier au bout du quart d’heure, a permis aux Siens de maintenir la flamme de l’espoir pour le restant de l’exercice. 
La partie d’un très bon niveau et malgré l’étroitesse du score a été ouverte et très agréable à suivre au bonheur du nombreux public rajaoui venu encourager son équipe qui n’aura pas eu à regretter le déplacement tant le football des Verts a vraiment été chatoyant et a valu donc le détour.
On regrettera cependant, face à la prestation du RCA, le manque de fair-play r’bati et le jeu agressif au-delà de la virilité qui a valu rouge (Andre Ndame) et jaunes aux Fussistes et notamment à un certain Boukhriss qui a, semble-t-il, perdu tous ses repères en bafouillant son football. Il récolta un biscuit chargeant sauvagement El Ouadi sans raison apparente et sans que le referee ne réagisse à la faute qui valait largement l’expulsion et même un peu plus. 
Bref, de ce minimum requis, les Verts réduisent l’écart de deux points sur le leader , le MAT. En effet, plus tôt en lever de rideau de cette vingt-septième journée, ce dernier a été contraint au nul à Safi (1-1) par l’OCS malgré un match plus que correct qu’il domina tout d’intelligence se permettant même l’ouverture du score en fin de première partie par Zakaria Melhaoui. Les hommes de Youssef Fertout, d’un sursaut d’orgueil, purent laborieusement revenir à la marque par Said Ait Khourssa à un quart d’heure de la fin, mais que ce fut dur devant un MAT porté par une grinta exceptionnelle et au summum de son art. 
Ce résultat n’arrange en rien les affaires des Safiots, actuellement lancés dans une folle course au maintien avec le MAS, l’ASS et l’OCK et qui végètent toujours aux fins fonds du classement à quelques six points du bonheur. Voilà là, de quoi s’attendre à une fin de saison bien difficile. Quant au MAT, qui veille astucieusement à ses arrières, il aura à confirmer mercredi face au DHJ en match retard à El Jadida.
Enfin et presque comptant pour beurre, on en aurait presqu’occulté  la rencontre CRA-HUSA au Mimoun Al Arsi à Al Hoceima qui au demeurant s’est soldée sur la parité (1-1), si ce n’est pour s’enquérir de la santé du club gadiri. Mohamed Eddaou, ouvrant le score pour les Soussis au bout de l’heure, avait ravivé une velléité à se remettre au travail offensif mais, aussitôt après, Nabil Amghar enraya cet esprit gagnant. On en resta là et le HUSA nous resalue bien.

Mohamed Jaouad Kanabi
Lundi 28 Avril 2014

Lu 493 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs