Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Raja accroché piètrement par la RSB et le Wydad coiffé au poteau par le Kawkab

Le MAT continue d’afficher la grande forme




Le Raja accroché piètrement par la RSB  et le Wydad coiffé au poteau par le Kawkab
On ne voit absolument pas qui pourrait bien rivaliser au sortir de cette quatrième journée avec le MAT au regard du rythme de champion, imposé impassiblement dans son parcours aux quinze autres pensionnaires de la Botola Pro Elite 1.
En tout cas si l’on juge Aziz El Amri & Co de par leurs quatre victoires en quatre rencontres en ce bon vieux championnat et le fait d’être toujours en course pour les ¼ de la timbale après avoir forcé toutes leurs qualifications chez les autres, non il n’y a pas à dire, c’est du costaud.
Ces faits au demeurant, bien révélateurs d’un entrain annoncé, ce ne sont ni le champion sortant, le Raja, encore à la peine dimanche en son antre face aux « Calamentis » ni son dauphin, l’ASFAR à la traîne au classement après un départ laborieux, ni même ce WAC en qui l’on avait pu entrevoir quelques belles choses avant qu’il ne sombre corps et âme lors de ses deux dernières sorties, qui les contrediront. D’ailleurs au vu de leur état, ils n’en ont pas les moyens.
Non, nul n’arrive à suivre et au fil des journées, les poursuivants s’essoufflent et tombent un à un. Même les outsiders en qui bien des espoirs étaient fondés ont vu leur baraka éclater chemin faisant. Le MAS s’est fait étriller à Fès même, par plus petit que soi, l’ASS en l’occurrence par deux buts à rien, et le HUSA qui a pu, in extremis éviter le pire à Agadir dans un exercice du même genre face au KAC (2-2). Les hommes de Mustapha Madih, menés deux à zéro sur des buts dont un joli tir de Rachid Berrouass d’entrée en seconde et de Zakaria Hillali sur penalty au bout de l’heure, ont pu recoller au score par Adil El Matouni dix minutes plus tard et  et par l’Ivoirien Zoumana Kone dans le temps mort.
C’est du tout bénef pour le MAT qui voit l’écart entre lui et le meilleur de ses poursuivants, le HUSA gonfler à quatre points.
 Au chapitre de la déception, les trois grosses cylindrées que sont les Raja, WAC et ASFAR font fort. A Casablanca, le Raja a été contraint au nul par une excellente RSB qui aurait pu tout à fait s’en retourner à Berkane avec trois points que personne n’en aurait rien dit. Dimanche au Complexe Mohammed V au vu du statut des deux équipes, c’était à se tromper. Le Raja ne portait-il pas les couleurs oranges ?
Bien plus piètre encore, le WAC à Marrakech qui à peine sorti des vestiaires concédait déjà un penalty que réussissait magistralement Brahim Ouchrif. Le reste dans ce Grand stade et dont la majeur partie de la galerie était pourtant à consonance wydadie, ne fut que balbutiement et bafouillage des hommes à Abderrahim Talib à en encaisser un second but sur un centre-tir de Hicham Harouach que Lemyaghri lamentablement relâchait dans sa propre cage.
L’ASFAR, si elle s’est rattrapée à Safi d’une précieuse victoire sur un OCS loin d’un rendement escompté, n’en a pas pour autant sonné le tocsin du réveil. Bien des choses restent à faire. In fine au classement nos trois lurons qui se retrouvent à huit longueurs du leader en quatre rencontres ont à défaut du champion tout du parcours du combattant.
Enfin, l’OCK a raté un rang de dauphin, en concédant le nul blanc face à un bien valeureux CRA. Douze buts seulement d’inscrits en sept rencontres pour quatre victoires, deux à domicile et deux en déplacements, pour trois nuls dont deux vierges.

Le Raja accroché piètrement par la RSB  et le Wydad coiffé au poteau par le Kawkab

Mohamed Jaouad Kanabi
Mardi 1 Octobre 2013

Lu 657 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs