Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le “Rachel-Corrie” défie le blocus de Gaza




L'opération sanglante de l'armée israélienne contre la flottille qui se rendait dans les territoires palestiniens ne les a pas dissuadés : les militants pro-palestiniens à bord du Rachel-Corrie qui se sont jurés de briser le blocus de la bande de Gaza, malgré les avertissements de la marine israélienne et l'assaut de lundi, approchent du territoire palestinien.
Le navire devrait arriver devant Gaza hier vers 15 heures. Le Rachel-Corrie, navire de commerce qui porte le nom d'une Américaine tuée dans la bande de Gaza en 2003, a appareillé lundi de Malte avec quinze militants à son bord, dont l'Irlandaise Maired Corrigan-Maguire, lauréate du prix Nobel de la paix en 1976.
Le premier ministre irlandais, Brian Cowen, a indiqué que le navire était propriété irlandaise et estimé qu'il devait être autorisé à terminer sa mission. "Le gouvernement a formellement demandé au gouvernement israélien de permettre au navire, de propriété irlandaise, d'être autorisé à terminer son trajet sans obstacle et à décharger sa cargaison à Gaza", a dit le chef du gouvernement devant les parlementaires. "Notre initiative vise à briser le blocus israélien imposé aux 1,5 million de Gazaouis. Notre mission n'a pas changé et ce ne sera pas la dernière flottille", a déclaré Greta Berlin, membre du mouvement Gaza libre, situé à Chypre.
A New York, les Nations unies ont invité mardi toutes les parties concernées à la prudence au large de Gaza. "Nous suivons de près les événements. Et au vu de ce qui s'est passé, nous réitérons notre appel à toutes les parties concernées pour qu'elles agissent avec prudence et responsabilité, en vue d'une solution satisfaisante", a déclaré Marie Okabe, porte-parole de l'ONU. "Toutes les parties doivent agir en conformité avec le droit international et éviter les provocations, à ce stade délicat de la situation", a-t-elle continué.
La marine israélienne est prête à intercepter le navire, a assuré un officier, signalant que l'assaut de lundi, dans lequel neuf militants pro-palestiniens ont été tués, n'aurait pas d'incidence immédiate sur les décisions militaires. "Nous serons (...) prêts pour le Rachel-Corrie", a-t-il prévenu. La radio a confirmé que le bateau était attendu hier dans les eaux de la bande de Gaza. Greta Berlin a toutefois indiqué qu'il pourrait ne pas arriver à destination avant le début de la semaine prochaine.
Le bateau appartient à la flottille arraisonnée lundi, mais sa faible vitesse l'a laissé loin derrière les autres, explique Mark Daly, un parlementaire irlandais qui devait être du voyage mais n'a pas obtenu l'autorisation de quitter Chypre. "Après une discussion entre eux sur la marche à suivre, ils ont décidé de continuer, et le dernier contact (...) remonte à hier soir 18 heures", a dit l'élu. Le Rachel-Corrie transporte 1 200 tonnes de matériel médical, de chaises roulantes, de fournitures scolaires et de ciment, matériau dont les autorités israéliennes interdisent la livraison dans la bande de Gaza, selon les organisateurs. Outre Maired Corrigan-Maguire, l'ancien diplomate irlandais Denis Hallyday, qui a officié aux Nations unies, fait partie de l'équipage.

Libé
Jeudi 3 Juin 2010

Lu 505 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs