Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Quartette souhaite un accord de paix d'ici à 24 mois : George Mitchell au Proche-Orient dimanche




Le Quartette souhaite un accord de paix d'ici à 24 mois : George Mitchell au Proche-Orient dimanche
L'émissaire américain George Mitchell retournera au Proche-Orient dimanche prochain pour tenter de relancer le processus de paix au Proche-Orient.
La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton en a fait l'annonce jeudi soir à Benjamin Netanyahu lors d'un entretien téléphonique au cours duquel le Premier ministre israélien s'est engagé à proposer des mesures en vue de rétablir un climat de confiance avec les Palestiniens.
Les services de Netanyahu n'ont pas fourni de détails sur les initiatives que comptait prendre le chef du gouvernement pour améliorer un climat qui n'a cessé de se dégrader ces derniers jours.
Son porte-parole, Nir Chefetz, s'est contenté de dire que ses propositions avaient reçu le soutien de sept ministres parmi les plus importants du cabinet.
Nir Chefetz a ajouté que Netanyahu avait "clarifié" auprès de Clinton la politique israélienne, probablement au sujet des colonies et de Jérusalem.
Clinton a indiqué à Netanyahu que Mitchell arriverait en Israël avant le départ du Premier ministre israélien, attendu en début de semaine prochaine à Washington où il doit prendre la parole devant les membres d'un lobby pro-israélien et, peut-être, rencontrer Barack Obama.
George Mitchell rencontrera pendant le week-end Netanyahu et le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, a confirmé par la suite le porte-parole du département d'Etat, P.J. Crowley.
Le retour de Mitchell avait fait l'objet dans la journée d'informations contradictoires. Palestiniens et Israéliens avaient tous deux annoncé sa venue pour le week-end, une information non confirmée dans un premier temps par le département d'Etat.
Le représentant du président Barack Obama devait entamer initialement cette nouvelle mission il y a 48 heures mais il l'avait différée sine die en raison du projet de construction de 1.600 nouveaux logements pour les Juifs à Jérusalem-Est.
L'initiative de l'Etat sioniste, divulguée au beau milieu d'une visite à Jérusalem du vice-président américain Joe Biden, a été jugé "insultante" par Hillary Clinton, qui a sommé Benjamin Netanyahu de lui fournir des preuves formelles de sa volonté de paix.
Pour sa part, le Quartette (USA, Russie, UE et ONU) a appelé vendredi Israël et les Palestiniens à reprendre les négociations de paix avec l'objectif de trouver un accord final, prévoyant la création d'un Etat palestinien, d'ici à 24 mois. Les diplomates ont à nouveau condamné le projet de nouvelles constructions à Jérusalem-Est.
Les Israéliens et les Palestiniens devraient dans un premier temps organiser des discussions indirectes, puis des négociations directes, a préconisé le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavroff a souligné lors d'une conférence de presse commune, aux côtés de son homologue américaine Hillary Clinton, la cheffe de la diplomatie européenne Catherine Ashton, l'émissaire spécial du Quartette, l'ancien Premier ministre britannique Tony Blair, ainsi que le secrétaire-général de l'ONU Ban Ki-moon.
"Nous sommes tous engagés dans le lancement de discussions de proximité entre Israéliens et Palestiniens", a déclaré Hillary Clinton. Ces négociations indirectes devaient débuter la semaine dernière quand Israël a annoncé de nouvelles constructions dans la partie Est d’Al-Qods occupée.
Le secrétaire-général de l'ONU a lu un communiqué conjoint du Quartette à l'issue d'une réunion à Moscou dans laquelle il "exhorte le gouvernement d'Israël à geler toutes les activités de colonisation (...) et éviter les démolitions ou les expulsions".
Le Quartette "condamne la décision du gouvernement israélien prévoyant la construction de nouveaux logements à Jérusalem-Est".

AFP, AP, Reuters
Samedi 20 Mars 2010

Lu 541 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs