Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Quai d’Orsay déconseille aux ressortisants français de se rendre dans certaines régions du Maroc

Les opérateurs touristiques nationaux demeurent confiants




Le Quai d’Orsay déconseille aux ressortisants français de se rendre dans certaines régions du Maroc
Le Maroc fait-il partie des zones à risque pour les touristes français ? C’est ce que laisse penser le portail d’information français « ladépêche.fr » qui a classé le Royaume à côté de la Tunisie et de l’Egypte comme des destinations qui ont été soumises, cet été, aux mises en garde du ministère des Affaires étrangères français. Les touristes qui doivent s’y rendre, sont appelés à être vigilants et à éviter certaines zones considérées comme dangereuses.
Ainsi, le Quai d’Orsay a-t-il officiellement déconseillé aux touristes français qui veulent se rendre au Maroc de se rapprocher des frontières avec la Mauritanie. Ces mêmes touristes sont appelés également à se tenir à l’écart des rassemblements et des mouvements de foule et de prendre en considération «la menace renouvelée d’Al-Qaïda contre les intérêts étrangers au Maghreb», a indiqué le site en question.
Une situation qui ne diffère pas du cas de la Tunisie où les déplacements dans le Grand Sud saharien et dans la quasi-totalité des zones frontalières à l’Algérie et la Libye sont à proscrire. Les voyageurs sont invités à privilégier les déplacements en avion pour rejoindre certaines zones du Sud-Ouest et doivent éviter les lieux de rassemblements qui constituent des menaces pour les Occidentaux.
En Egypte, tout voyage est déconseillé, précise le site du ministère des Affaires étrangères. Le Quai d’Orsay encourage les touristes ou les ressortissants français résidant dans ce pays à éviter les hauts lieux des rassemblements habituels au centre-ville du Caire, comme la place Tahrir et les abords de l’Université, qui sont souvent le théâtre d’affrontements entre les Frères musulmans et l’armée. Par ailleurs, il est déconseillé de circuler à l’intérieur de la péninsule du Sinaï comme il est proscrit de se rendre dans le Nord Sinaï, où le risque de kidnapping sévit pour les Occidentaux. S’y déplacer la nuit, et autrement qu’en avion constituent un véritable danger, selon ce département. Les excursions vers le monastère de Sainte-Catherine sont aussi déconseillées.
Une mise en garde qui ne semble pas être la bienvenue d’autant plus que le Maroc occupe la tête du classement des dix premières destinations préférées des Français. En effet, le Royaume a enregistré 144.540 arrivées durant la période allant du 1er novembre 2012 au 30 avril 2013 soit un hausse de 6,9 % loin devant les Canaries (-3,8 %), la Tunisie (-33 %), l'Espagne continentale (-9,9 %) ou encore la Turquie, avec une baisse de 17,2 %. Mieux, le marché français reste de loin le plus important pour le tourisme marocain avec  1,7 million de touristes, voire 3,3 millions si l'on inclut les MRE. Un chiffre que le Royaume compte hisser  à 4 millions à l'horizon 2016 et à 6 millions en 2020.
Pourtant, les opérateurs touristiques marocains semblent confiants. Pour eux, le tourisme national a pu tenir le cap malgré la crise mondiale et le repli engendré par le «Printemps arabe». A preuve, le dernier classement de l'Organisation mondiale du tourisme (OMT) classe le pays en deuxième position parmi les destinations les plus visitées par les touristes en Afrique. Le Royaume accueille chaque année 9,4 millions de visiteurs. Il devance même l'Afrique du Sud (9,2 millions).
Mieux, les opérateurs nationaux comptent sur la fidélité de la clientèle française comme en atteste l’embellie  enregistrée par   les arrivées massives de touristes de l’Hexagone pendant la saison d’hiver 2013. 

Hassan Bentaleb
Mardi 13 Août 2013

Lu 2077 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs