Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Qatari Al-Attiyah s’adjuge la 7e étape du Dakar


Le Français Stephan Peterhansel sur Mini toujours en tête



Le Qatari Al-Attiyah s’adjuge la 7e étape du Dakar
"L'Emir" qatari Nasser Al-Attiyah, au volant de son buggy, a remporté mercredi la 6e étape du Dakar entre Arica et Calama au Chili, alors que son coéquipier madrilène, "El Matador" Carlos Sainz, courant sous les mêmes couleurs de l'Emirat, a dû abandonner, son moteur cassé.
A l'issue de cette étape qui a marqué le retour du rallye dans le désert d'Atacama, au nord du Chili, le Français Stephan Peterhansel sur Mini, 2e du jour, garde sa place de leader au classement général autos, à 3 petites minutes du Qatariote.
Les deux hommes, depuis trois jours dans un mano a mano de très haute tenue, 4X4 contre deux roues motrices, font largement la course en tête. Ils ont encore creusé l'écart avec leur plus proche poursuivant, le Sud-Africain Giniel De Villiers (Toyota), 3e, qui accuse maintenant plus de 41 minutes de retard sur Peterhansel.
Carlos Sainz, double champion du monde de rallye (1990 et 1992) et vainqueur du Dakar sur VW en 2010, qui avait fait cette année un retour en fanfare sur le rallye en remportant la première étape Lima-Pisco au Pérou il y a cinq jours, est allé de déboires technologiques en déboires mécaniques.
Jeudi, c'était le moteur de son buggy qui l'avait lâché en plein désert d'Atacama, sans espoir de réparation: "El Matador" rentre en Espagne.
En revanche, Robby Gordon continue de se battre comme un beau diable au volant de son Hummer qu'il avait mis sur le toit il y a deux jours. L'Américain avait perdu deux heures et tout espoir de gagner ce 34e Dakar.
Il s'est classé 3e de la 6e étape, mais 24e au classement général.
En Moto, "la main dedans", les pilotes de KTM ont brillé lors de la 6e étape, avec en haut du podium le motard local, Francisco "Chaleco" Lopez Contrado, qui s'est fait un devoir de remporter cette première étape dans son pays, le Chili.
Il a couvert les 455 km de "spéciale" chronométrée en 3 h 36 min, suivi du Portugais Ruben Faria, du Français Cyril Despres, 3e, et de l'Américain Kurt Caselli, 4e, tous sur KTM.
Au classement général motos, le trio tricolore Olivier Pain (Yamaha), Cyril Despres (KTM) et David Casteu (Yamaha), est inamovible depuis trois jours.
Vendredi, par delà la Cordillère des Andes, la 7e étape de 751 km (802 km dont 218 de "spéciale" pour les motos) devait conduire les concurrents en Argentine jusqu'à Salta.

Libé
Samedi 12 Janvier 2013

Lu 196 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs