Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Printemps du livre s’invite à la Faculté de Mohammedia




La Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Mohammedia organise la deuxième édition du Printemps du livre du 18 au 22 avril courant, sous le thème “Le rôle du livre dans la création de la conscience
sociétale”.
Plusieurs activités seront organisées lors de cette édition. En effet, le mercredi 20 avril 2016 à 9h30, les organisateurs ont programmé la lecture de l’ouvrage “ Le policier et la bicyclette” du professeur Mohamed El Azhar. Cette activité sera animée par le professeur Chouaib Hallif. Le même jour à partir de 14h30, les professeurs Hassan Tariq et Ahmed El Bouz analyseront l’ouvrage du professeur de droit constitutionnel, Rokia Mossadek, “ Le labyrinthe du pouvoir constituant».
Les activités culturelles se poursuivront le jeudi 21 avril avec l’organisation de deux ateliers. Le premier à partir de 9h30 sur les techniques de rédaction littéraire (Génération 21) et le second vers 10h30 sur les valeurs de tolérance (International foundation for training and développent). Parallèlement, de 10h00 à 12h30, les organisateurs prévoient la signature des ouvrages de Najib Bouderbal. Alors que l’après-midi, ils ont programmé la signature de l’ouvrage du professeur de droit Zineddine sur “ Le droit constitutionnel moderne”. Cette séance sera présidée par Khalid Naciri et sera animée également par Said Sbai et Najib El Mouhtadi.
Le vendredi 22 avril, une rencontre est prévue avec le poète et écrivain Abdelhamid Jmahri avec la participation de la poétesse et écrivaine Touria Majdouline, le poète Mohammed El Mesbahi, le journaliste et écrivain Said Ahid et le poète Khoufaifi Mohammed.
Notons que la séance inaugurale a été marquée par la présence du doyen de la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Mohammedia Jamal Hattabi, du président de l’Université Hassan II, du membre du Conseil régional de Casablanca chargé des affaires culturelles, Abdelhamid Jmahri, et du membre du Conseil de la ville de Casablanca, Jamila Moussali.
Dans son allocution, Jamal Hattabi a mis en exergue l’importance d’organiser ce genre d’activités culturelles au sein de l’université et des facultés, tout en souhaitant que cette “noble et belle idée» soit “un printemps universitaire régional”. L’objectif étant d’encourager les étudiants à lire et produire.
Cette idée a été également défendue par le président de l’Université Hassan II, Idrissi Mansouri pour qui cette manifestation peut devenir un évènement régional regroupant en plus de l’Université Hassan II, l’Université Hassan I à Settat et l’Université Chouaib Doukkali à El jadida.
Pour sa part, Abdelhamid Jmahri a affirmé que sans culture, la Région de Casablanca n’aura pas une identité propre. “L’économie ne crée pas son identité, ni la mer non plus. Seul la culture peut le faire», a-t-il souligné. Et de conclure qu’on ne peut atteindre la sublimité qu’à travers la culture, la science et la connaissance.

T.M
Mercredi 20 Avril 2016

Lu 588 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs