Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Président français, la Chancelière allemande et les Premiers ministres espagnol et britanque interpellés : Les élus sahraouis saisissent les Nations-unies




Le Président français, la Chancelière allemande et les Premiers ministres espagnol et britanque interpellés : Les élus sahraouis saisissent les Nations-unies
Dans une déclaration à Libé, le président usfpéiste du conseil de la région Oued Eddahab-Lagouira, Mami Bouceif, a indiqué que les évènements de Laâyoune appellent tous les Marocains à resserrer les rangs et à être plus vigilants. Il a également souligné que ces évènements sont le fait d'un coup préparé et dirigé contre le Maroc par un pays voisin frère qui, au lieu d'œuvrer à l'unité du Maghreb, ne ménage aucun effort pour semer la division dans les rangs de cette entité dont les peuples aspirent à  relever les défis auxquels est confrontée la région.
M. Bouceif a précisé que la violence et la barbarie provoquées par les organisateurs du camp de Gdeim Izik, dénotent d'actes perpétrés par des professionnels du terrorisme, animés d'une haine que rien ne justifie. Il a, à l'instar de ses collègues originaires des trois régions sahariennes, dénoncé le traitement négatif par la presse espagnole de  tout ce qui concerne le Maroc. Il a ajouté que la désinformation à laquelle s'adonne cette presse et sa partialité dans le traitement de ces informations ne sont pas de nature à favoriser le rapprochement entre les peuples marocain et espagnol que l'histoire et la géographie n'ont jamais réussi à diviser.
C'était en marge d'une rencontre organisée, ce samedi 13 novembre, au Palais des congrès de Laâyoune.
Cette rencontre qui a regroupé tous les élus, parlementaires et communaux des trois régions du Sud, nonobstant leur appartenance politique, était présidée par le Docteur Biadillah. Son objectif était d'adresser des messages au Secrétaire général de l'ONU, au Président français, aux Premiers ministres espagnol et britannique, à la Chancelière allemande et au président du Parlement européen. L'objet de ces messages lus, par les présidents des conseils des trois régions, respectivement, Hamdi Ould Errachid, Omar Bouaïda et Mami Bouceif, était de dénoncer l'ingérence algérienne dans les affaires intérieures du Royaume et de rappeler l'hostilité d’une certaine presse espagnole à l’égard du Maroc. Cette hostilité s'est traduite par une désinformation notoire relative aux évènements de Laâyoune.
Evènements, expliquent les intervenants qui, de revendications socioéconomiques,  se sont transformés en une séquestration des populations innocentes par un groupe de repris de justice et des criminels qui voulaient garder, malgré elles, ces populations dans ce camp, utilisant pour cela la force et les menaces.
Ils ont indiqué que les autorités avaient auparavant répondu favorablement à toutes les doléances des campeurs qui n'ont cessé de faire du chantage, chaque fois qu'une étape était franchie, pour demander l'impossible.
Les messages ont exprimé l'adhésion de la majorité des Sahraouis au projet marocain d'autonomie. Ce projet, disent-ils, qui est encouragé et soutenu par la communauté internationale.

A.E.K.
Lundi 15 Novembre 2010

Lu 1471 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs