Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Président Medvedev ordonne le réarmement de la Russie à partir de 2011

Relance de la course aux armements




Le Président Medvedev ordonne le réarmement de la Russie à partir de 2011
Le président russe, Dmitri Medvedev, a déclaré hier que l’Otan cherchait toujours à accroître sa présence près de la Russie et ordonné un réarmement “à grande échelle” de son pays à partir de 2011. La modernisation de plusieurs unités militaires a déjà commencé l’année dernière. En 2011, nos Forces armées et la Marine seront dotées de nouveaux armements”, a dit le chef de l’Etat.
“A partir de 2011 débutera un réarmement à grande échelle de l’armée et de la marine russe”, a déclaré M. Medvedev lors d’une réunion avec des hauts représentants du ministère de la Défense.
Equiper les troupes d’armements modernes est un élément important de la modernisation d’envergure des Forces armées russes. Des moyens considérables sont débloqués aujourd’hui à la mise au point et à l’achat d’armes modernes et il n’est pas prévu de les diminuer suite à la crise économique.
“L’analyse de la situation politico-militaire dans le monde a montré qu’il restait un potentiel de conflit sérieux dans certaines régions, alimenté par des crises locales et les tentatives incessantes de l’Otan de développer son infrastructure militaire près de la Russie”, a ajouté M. Medvedev. “La principale tâche est d’augmenter la capacité de combat de nos forces, avant tout celles de nos forces stratégiques nucléaires. Elles doivent être capables de remplir toutes les tâches indispensables pour assurer la sécurité de la Russie”, a poursuivi le chef de l’Etat.
Le ministre de la Défense Anatoli Serdioukov a indiqué pour sa part que la part des armes de dernière génération livrées à l’armée russe constituerait 30% d’ici 2015 et 70% en 2020.
Il convient de rappeler qu’environ 90 MiG-29 de l’armée de l’air russe sont actuellement cloués au sol pour raisons de sécurité et devront subir des réparations, selon un porte-parole de l’armée de l’air russe. Un contrôle de la flotte russe a été entamé après l’accident d’un MiG-29 qui s’est écrasé en Sibérie le 5 décembre dernier lors d’un vol d’entraînement, tuant le pilote. Un autre appareil s’était écrasé dans la même région en octobre.
Le colonel Vladimir Drik a précisé vendredi qu’environ 90 MiG-29 n’avaient pas été jugés sûrs pour voler et devront subir des réparations. Une centaine d’autres ont réussi les tests tandis qu’un certain nombre doit encore être contrôlé.

AFP, AP
Mercredi 18 Mars 2009

Lu 253 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs