Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Polisario n’en finit pas de distribuer du lait périmé aux séquestrés de Tindouf


Création à Madrid d’une association pour la défense des Sahraouis séquestrés dans les camps



Le Polisario n’en finit pas de distribuer du lait périmé aux séquestrés de Tindouf
Un groupe de jeunes originaires des camps de Tindouf et d’autres MRE issus des provinces du Sud viennent de lancer une nouvelle initiative pour la défense des droits des populations des camps de Tindouf. Cette initiative se justifie selon le communiqué par « les conditions difficiles dans lesquelles vivent  les Sahraouis marquées par l’absence de perspectives et l’inexistence d’une stratégie leur permettant de réaliser leurs ambitions».
Le communiqué émanant de l’Association pour la défense des droits des Sahraouis dans les camps de Tindouf, précise que les conditions de marginalisation et d’exclusion dans lesquelles vivent les jeunes Sahraouis dans les camps de Tindouf, étaient la principale raison ayant sous-tendu le lancement de cette initiative sous le slogan de «Mécontents» ou «Indignés». Ses initiateurs  expriment ainsi leur mécontentement de la politique de la direction du Polisario, de l’absence de perspectives et de l’inexistence de la moindre condition de vie digne au niveau de la santé, de l’éducation ou de la nourriture.
Le bureau exécutif  de l’association qui a été agréée de manière officielle par le ministère espagnol de l’Intérieur, a adressé des correspondances au secrétaire général de l’ONU, à son envoyé personnel et au chef du gouvernement espagnol leur expliquant les causes et les objectifs de la création de cette association visant à dénoncer les souffrances  des populations vivant dans les camps de Tindouf.
Les organisateurs ont également adressé des missives au président algérien et à son protégé qui règne de main de maître sur le Polisario leur  faisant porter l’entière responsabilité des souffrances des habitants des camps de Tindouf qui vivent dans des conditions inhumaines, souligne le communiqué, marquées par la répression, la violation de leurs droits élémentaires et l’absence de tout moyen libre d’expression ou de déplacement. D’autre part, les organisateurs ont adressé une correspondance à l’ambassadeur algérien à Madrid lui demandant d’intervenir pour améliorer les conditions de vie des Sahraouis en exil et faciliter les formalités de transit et la réduction de la durée de renouvellement des passeports qui reste un obstacle devant les déplacements pour soins ou autres raisons humanitaires de et vers les camps. Cette lettre adressée à l’ambassadeur algérien est unique dans son genre, dans la mesure où elle n’a pas emprunté le circuit des courriers touchant au dossier du Sahara adressés aux ambassades algériennes, lesquels doivent transiter automatiquement par le pseudo-ministère des Affaires étrangères sahraoui ou par une représentation du Polisario.
La création de cette association intervient au moment où la direction du Polisario se débat dans les problèmes provoqués par la distribution dans les camps d’importantes quantités de lait  en poudre avarié et très nocif.
Ce scandale n’est pas le premier du genre. En effet, en décembre dernier, d’importantes quantités de lait impropre à la consommation avaient été distribuées aux populations. Les boîtes de lait ne portaient pas de dates de péremption, ce que la direction du Polisario a justifié par le fait que l’étiquetage de celles-ci avait été sciemment enlevé pour éviter que ce lait ne soit commercialisé sur les marchés des pays voisins. Or, ce sont ceux-là mêmes qui ont procédé à la distribution de ce lait périmé qui commercialisent, en contrebande, les produits destinés aux camps.

Ahmadou El-Katab
Lundi 18 Mars 2013

Lu 659 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs