Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Polisario aux abois

Les tracasseries des séparatistes s’étendent aux membres de la Minurso




Le Polisario aux abois
Au Sahara marocain, il y a des zones que le Maroc et l’ONU considèrent comme zones- tampon, donc situées en dehors du mur de sécurité. 
Parmi ces zones, celle de Tifariti, située à quelques kilomètres au sud-est de Smara. Le Polisario y a installé un contingent de sa milice et projetait même d’y installer un camp. Le lieu est cependant resté zone de pâturage pour les dromadaires des proches de Mohamed Abdelaziz où viennent atterrir les hélicoptères de la Minurso, en inspection au Sahara.
Jeudi 30 avril, des éléments  de la mission onusienne venus à bord d’un hélicoptère ont été empêchés de se poser à Tifariti. Un contingent de la milice du Polisario les a sommés de repartir vers Laâyoune d’où ils étaient venus. 
Selon nos sources, les éléments de la milice auraient exigé des membres de la mission onusienne de leur présenter leurs passeports, ce qu’ils n’ont jamais fait au cours de leurs déplacements entre les provinces du Sud et les camps du Polisario. Notamment à Tifariti où ils ont pris l’habitude de se rendre presque quotidiennement. Ils se virent donc obligés de rebrousser chemin  après une attente de 2 heures, pendant lesquelles, ils n’avaient pas eu le droit de quitter leur avion.  
Les observateurs considèrent que c’est un premier signe de rébellion contre l’organisation internationale et un rejet de ses décisions depuis la dernière résolution qui recommande procéder au recensement des populations des camps.
A signaler, par ailleurs que l’Association marocaine des droits de l’Homme, section Smara, a annoncé l’explosion d’une mine antipersonnel qui a provoqué la mort d’une femme. L’incident survenu dans les environs de la commune de Haouza, province de Smara, au cours de la soirée du vendredi 1er mai 2015 a également provoqué de graves blessures parmi les membres de la famille de cette femme et qui ont été acheminés, d’urgence vers l’hôpital régional de Laâyoune. 
La famille se rendait dans le désert, à bord d’un véhicule de marque Land Rover, lorsque l’explosion s’était produite. 

Ahmadou El-Katab
Mardi 5 Mai 2015

Lu 2033 fois


1.Posté par Ait hamed le 05/05/2015 12:05
le polisario est entrain de disparaître.......il ne reste plus pour les membres de cette marionnette que la provocation ,le temps donnera raison au Maroc ,les masques tombent un par un dans cette milice a 2 sous.

2.Posté par Rajaoui38 le 06/05/2015 00:08 (depuis mobile)
La fin est proche pour ces traîtres et leur parrain l Algérie. La vérité va éclater aux yeux du monde. Fini la supercherie échecs et mat

3.Posté par Maroco-Mauritanien le 15/05/2015 16:58
Afin de tuer le serpent, il faut couper la tête. Et la tête est en Algérie prenant forme d'une momie sur chaise roulante plus quelques généraux Harkis qui ont renié l'objectif de l'Union Maghrébine.
Donc allons doucement mais sûrement et intelligemment jusqu'à étouffer la vermine.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs