Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le PPS affiche ses divergences avec Benkirane sur la question des femmes




Le PPS affiche ses divergences avec Benkirane sur la question des femmes
Réponse du berger à la bergère.  Le PPS, membre de la coalition gouvernementale, vient de réagir aux propos anti-femmes tenus par le chef du gouvernement sous la Coupole. On s’en souvient, Abdelilah Benkirane a décliné sa vision de la place de la femme  dans la société. Une vision rétrograde, anti-démocratique et à l’encontre de la nouvelle Constitution et selon laquelle la femme doit rester à la maison pour élever ses enfants. Dans la foulée, le chef du gouvernement n’a pas hésité à  comparer la Marocaine à un lustre, provoquant ainsi l’indignation du mouvement féminin.
Le parti des anciens communistes, conscience de gauche d’une majorité furieusement bigarrée, a attendu la tenue de la toute première rencontre de son bureau politique nouvellement élu pour lever le voile sur ses positions relatives aux Marocaines. 
Vendredi 27 juin, les 35 nouveaux membres de l’instance exécutive tenaient réunion au sommet sous la présidence du secrétaire général du PPS. « Notre nouveau bureau politique compte désormais 7 femmes.  Ce qui témoigne de la place qu’occupent  les militantes au sein de l’instance décisionnelle de notre parti», fait remarquer ce cacique du Parti du progrès et du socialisme comme pour mieux expliquer leur réaction par rapport aux déclarations de Benkirane. « Il fallait prendre position dans ce débat sur le rôle des Marocaines qui a été déclenché par les propos du chef du gouvernement devant la Chambre des conseillers lors de la séance mensuelle d’interpellation sur la politique générale du gouvernement. Et nous avons pris position en nous basant sur les principes et valeurs que nous défendons et portons », fait valoir cette nouvelle responsable du BP de cette formation politique. 
 
Modernité vs conservatisme
 
Il a fallu tout de même attendre près de trois semaines avant que ceux et celles du PPS ne réagissent. Un long silence assourdissant qui a fini par être brisé. Si les alliés de gauche des islamistes du gouvernement y ont mis les formes, ils n’ont pas tergiversé sur les principes de l’égalité essentiels dans un projet de société de progrès et de démocratie.  Ce lundi 30 juin, un communiqué du bureau politique est longuement revenu sur la place des femmes dans la société marocaine. Pour ce parti de la majorité, le  principe de l’égalité entre les hommes et les femmes est nodal. Les femmes et les hommes sont égaux en droits et devoirs, poursuit le communiqué. Le PPS le dit clairement : le renforcement des capacités des Marocaines en termes d’emploi, d’activité économique, d’accès à la politique et aux centres de décision, etc est une condition indispensable pour le développement sociétal et économique du Maroc.
La réponse du PPS au chef du gouvernement islamiste ne souffre pas la moindre ambiguïté. Les ouailles de Benabdallah ont rappelé au leader du PJD  la société pour la construction de laquelle ils s’engagent et s’investissent : une société moderne et démocratique où la femme marocaine est l’égale de son concitoyen. Exactement ce que ne pense pas Abdelilah Benkirane, avocat impénitent de la femme objet. 

Narjis Rerhaye
Mardi 1 Juillet 2014

Lu 1090 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs