Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le PNUD salue les réformes engagées par le Royaume : 140 millions de dollars alloués au Maroc pour la période 2012-2016




Promouvoir l’emploi, relancer la croissance économique, consolider la bonne gouvernance et lutter contre la corruption, ces objectifs contenus dans la déclaration gouvernementale sont en phase avec les priorités du programme des Nations unies pour le développement (PNUD). C’est ce qu’a déclaré  Mme Helen Clarck, administratrice de cette institution lors d’une conférence de presse tenue ce  vendredi à Rabat. Elle était accompagnée de Bruno Pouezat, représentant-résident du PNUD et coordonnateur des Nations unies au Maroc et de Amat Alsoswa, directrice régionale du bureau du PNUD pour les Etats arabes.
Tout d’abord, Mme Clarck s’est dit ravie des progrès réalisés pour optimiser le potentiel  touristique dont regorge  la région du Nord, notamment  la ville de Chaouen. Un constat de visu qui constitue une véritable opportunité afin de relancer l’emploi.
Par ailleurs, l’administratrice a salué les efforts déployés par le Maroc en matière notamment de réduction de la pauvreté, soulignant toutefois la nécessité de redoubler d’efforts dans les domaines de la scolarisation des enfants et de la santé maternelle. En effet, les indicateurs humains demeurent en deçà des résultats escomptés. Les trois composantes qui les déterminent, en l’occurrence le PIB par habitant, le statut de la santé et le degré d’alphabétisation ne sont pas très reluisantes. Preuve en est la place  fort peu  honorable qu’occupe le Maroc dans le classement du rapport mondial sur le développement humain pour l’année 2011. Œuvrer pour une généralisation de l’enseignement et lutter contre la déperdition scolaire contribueront largement à changer la donne, comme l’a souligné Mme Clarck.
D’un autre côté, le PNUD accompagne le Maroc dans sa stratégie de développement des énergies renouvelables. Pour ce, l’organisme onusien tient à faire profiter le Royaume de son expérience et de son savoir-faire afin de l’aider à couvrir 42% de ses besoins, par les énergies renouvelables, a expliqué Mme Clarck.
Il va sans dire que tous ces programmes ont un coût. A cet effet, le pnud a prévu pour la période 2012-2016 une enveloppe de 140 millions de dollars, comme l’a rappelé M. Pouezat. 13 millions de dollars ont été consacrés à l’année en cours.
Evoquant le Printemps arabe, Mme Clarck a qualifié de «révolution paisible», le processus de réformes politiques entamées par le Maroc et qui ont été couronnées par une Constitution largement adoptée. En somme, un modèle et une locomotive  pour beaucoup d’autres pays. Toutefois, des lois organiques doivent suivre indéniablement afin d’installer les nouveaux mécanismes de démocratie tels que «la Haute autorité de régulation».
Pour rappel, le portefeuille des programmes de développement initiés par le PNUD s’articule autour de trois grands axes prioritaires, en l’occurrence la lutte contre la pauvreté, l’environnement et l’énergie, la gouvernance et le développement humain. Ce programme a déployé des efforts remarquables au Maroc pour mettre en œuvre de nombreux projets visant le développement du pays et la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement à l’horizon 2015. Par ailleurs, le PNUD s’investit dans la coordination des activités du système des Nations unies.

Nezha MOUNIR
Lundi 2 Avril 2012

Lu 527 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs