Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Onze olympique accroché par le Honduras et le Japon surprend l’Espagne: La qualification hautement compromise




Le Onze olympique accroché par le Honduras et le Japon surprend l’Espagne: La qualification hautement compromise
Entame timide du Onze national au tournoi olympique de football. Jeudi au Hyden Park à Glasgow, l’équipe marocaine n’a pu faire mieux qu’un nul, deux buts partout, devant le Honduras pour le compte de la première journée du groupe «D».
Les Olympiques sont passés à côté des trois points de la victoire, d’autant que l’adversaire du jour s’est montré à maintes reprises dans leur corde. Devant quelque 15.000 spectateurs, les protégés de Pim Verbeek ont débuté la partie du bon pied, parvenant à ouvrir la marque par l’entremise d’Abdelaziz Barrada qui a trouvé la lucarne sur une reprise de volée à cinq minutes de la fin de la première mi-temps.
Il a fallu attendre la seconde période pour voir l’équipe du Honduras beaucoup plus entreprenante, même si celle-ci avait la balle de remettre les pendules à l’heure si elle avait profité de la bévue de Bergdich à la fin du premier half. Un Bergdich malheureux qui a écopé bêtement d’un carton rouge, sanction qui n’a pas facilité la tâche à ses partenaires qui ont cherché à boucler ce premier match sans dégâts. Car bien avant l’expulsion, la sélection du Honduras a pu égaliser grâce à Jerry Bengston à la 55ème mn, avant de doubler la mise sur penalty transformé par le même joueur (64è).
Menés au score, les coéquipiers de Houcine Kharja n’ont pas lâché le morceau, réussissant à recoller au score suite à un fort joli but de Zakaria Labiad à la 67ème minute de jeu.
A l’issue de ce match, Pim Verbeek a fait savoir dans une déclaration rapportée par la MAP que : « Nous avons entamé le match de belle manière en scorant les premiers, avec à la clef une bonne performance du groupe. Malheureusement nous n'avons pas réussi à défendre cet avantage au début de la seconde partie à cause d'un manque de concentration qui a largement profité aux Honduriens. On a essayé de revenir dans le match et avons effectivement réalisé l'égalisation et on aurait même pu gagner. Nous sommes malheureusement passés à côté de la victoire et il va falloir se racheter lors des deux prochains matches».
Quant à l’entraîneur hondurien, Luis Suarez, il a tenu à  «féliciter les deux équipes pour ce grand match. C'était une rencontre ouverte et nous aurions pu gagner comme ils (Marocains) auraient pu le faire eux aussi. C'est un groupe très relevé et je pense que le suspense ira jusqu'au bout».
Faute des trois points escomptés, l’équipe nationale se trouve plus que jamais appelée à remonter la pente ce dimanche devant le Japon qui a créé une énorme surprise en s’offrant l’Espagne, l’un des grands favoris pour le podium olympique. Les Nippons, qui se sont produits également au Hampden Park, se sont contentés du strict minimum assurant un court succès par un à zéro, but signé par Yuki Otsu à la 34ème minute. Cela ne sera pas facile dimanche, mais les Olympiques, dont c’est la septième participations aux JO après les éditions de 1964 à Tokyo, 1972 à Munich, 1984 à Los Angeles, 1992 à Barcelone, 2000 à Sydney et 2004 à Athènes, n’ont d’autre alternative que la victoire s’ils veulent entretenir l’espoir de baliser leur chemin pour le second tour. Sachant que leur troisième match de la phase de poules est prévu mercredi prochain contre l’Espagne.
A signaler que l’ensemble des sélections engagées dans ce tournoi olympique ont disputé jeudi leurs premiers matches. Au groupe « A », le Sénégal peut se targuer de son opération en acculant la Grande Bretagne au partage des points (1-1), au moment où l’équipe des Emirats Arabes Unis a produit du beau football mais le résultat espéré n’a pas suivi, s’inclinant devant l’Uruguay sur le score étriqué de 2 à 1.
Au groupe «B», ce fut la journée des issues de parité par excellence : nul blanc entre le Mexique et la Corée du Sud et un partout entre le Gabon et la Suisse. Alors qu’au groupe «C», l’Egypte est passée à côté de l’exploit face au Brésil. Menés d’entrée par trois à zéro, les Egyptiens ont transformé la correction en courte défaite après avoir cédé le pas sur la marque de 3 à 2. Enfin, l’équipe de Biélorussie a eu raison (1-0) de la Nouvelle-Zélande.


MOHAMED BOUARAB
Samedi 28 Juillet 2012

Lu 769 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs