Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Onze national se complique l’existence

En football, il ne suffit pas de casser le jeu mais il faut aussi faire le jeu




Le Onze marocain s’est incliné, lundi à Oyem, devant son homologue de la RD.Congo sur le score de 1 à 0 pour le compte de la première journée de la phase de poules (groupe C) de la Coupe d’Afrique des nations qui se déroule actuellement au Gabon.
Une défaite qui compromet à un pourcentage élevé l’avenir de l’équipe nationale dans cette compétition, surtout après le nul blanc qui a sanctionné les débats de l’autre match de ce groupe qui a mis aux prises la Côte d’Ivoire, tenante du titre et le Togo.
Certes, la déroute a bel et bien été à l’ordre du jour mais il ne faut aucunement enlever le mérite à cette sélection marocaine qui a produit son style de jeu, la marque de fabrique de son sélectionneur, Hervé Renard.
Les joueurs ont bien mouillé leurs maillots, ne rechignant nullement à la besogne. Ils ont pressé haut depuis l’entame de la partie, ne laissant aucunement à l’adversaire la possibilité d’orchestrer des actions en étant les premiers sur les ballons de récupération.
Sauf qu’en football, il ne suffit pas de défendre et de casser le jeu de l’équipe d’en face. Il faut aussi faire le jeu et créer des occasions de but et comme l’a souligné le sélectionneur national dans sa déclaration à l’issue du match, l’équipe a manqué d’efficacité.
Ainsi et contre toute attente, c’est le Onze national qui a dû payer cash suite à un moment de flottement au niveau de la défensie et une erreur d’appréciation du gardien de but, Mounir El Kajoui. Menant au score dès la 54e minute, les Congolais ont tenu bon le reste de la partie même s’ils ont terminé le match en infériorité numérique suite à l’expulsion de Mutumbala Lomalisa (80è) après avoir écopé de deux cartons jaunes brandis par le referee malgache H. Nampiandraza crédité d’ailleurs d’un arbitrage des plus corrects.
Une défaite d’entrée qui n’arrange guère les affaires de la sélection marocaine sommée de jouer son va-tout lors de sa prochaine sortie vendredi prochain contre le Togo. Et ce n’est pas gagné d’avance devant une équipe qui a gagné en confiance après avoir forcé le champion sortant au partage des points.
Il y a lieu de signaler en dernier lieu que la 31ème CAN se poursuivra aujourd’hui par la programmation des matches de la seconde journée du groupe A avec à l’affiche Gabon-Burkina Faso et Cameroun-Guinée-Bissau. Sachant que c’est l’égalité parfaite qui caractérise cette poule après les issues de parité de un partout qui ont scellé le sort des matches de la première manche.

Hervé Renard : Nous n’avons pas été efficaces

Hervé Renard (sélectionneur du Maroc): ''Nous avons bien entamé le match et nous nous sommes procuré plusieurs occasions nettes dans la zone de vérité qui nous auraient permis de faire la différence, mais nous n’avons pas été efficaces. Les Congolais ont pris l’avantage sur la seule occasion nette qu’ils ont eue. En football l’essentiel c’est d’être efficace, ce soir on ne l’a pas été. On aurait pu faire mieux. Je félicite l’équipe congolaise pour sa victoire. Les Congolais sont ensemble depuis plusieurs années et c’est un atout très important. Ils ont remporté la médaille de bronze de la CAN-2015 et remporté le CHAN-2016. Pour nous, on ne va pas nous décourager même si le prochain match sera aussi âpre. A nous de redresser la barre et de nous mettre dans de bonnes conditions pour se remettre en selle’’.

 

Ils ont dit

Florent Imbenge
(Sélectionneur
de la RD Congo)


‘’L’équipe marocaine nous a créé beaucoup de problèmes et nous a mis beaucoup de pression, surtout en première mi-temps. Ils étaient très actifs sur les couloirs et dans les transversales. Nous avons travaillé toute la première mi-temps à casser leur jeu pour qu’on puisse repousser leurs assauts, ce qui a coûté sa place au défenseur expulsé à la fin du match après deux cartons jaunes. Mais nous avons rectifié en deuxième mi-temps au cours de laquelle nous avons essayé de conserver la balle au maximum, ce qui n’a pas été du tout facile. Pour nous, tous les matches sont compliqués et M. Hervé Renard qui est double champion d’Afrique en sait quelque chose. Nous pensons déjà à la Côte d’Ivoire’’.

Claude Le Roy
(Sélectionneur du Togo)


‘’Face aux Ivoiriens, qui défendent leur titre de champions d’Afrique, nous nous attendions à une partie très rude. Nous sommes les derniers à se qualifier pour ce tournoi et le championnat du Togo est aux arrêts depuis trois ans. Mais nous avons fait un bon match et réussi à prendre un point, je suis satisfait du rendement de mes joueurs. La pelouse n’a pas permis de produire un bon jeu, le jeu de groupe qui est le nôtre et je pense que c’était le cas aussi pour nos adversaires. Nous avons aussi beaucoup souffert de la chaleur. Dans les dernières minutes, on a préféré se replier en défense pour éviter toute mauvaise surprise et maintenir notre point. Je félicite aussi l’arbitre qui a sorti un match de haute facture’’.

Michel Dussuyer
(Sélectionneur
de la Côte d’Ivoire)


‘’Les premiers matches sont toujours difficiles. Nous sommes tombés sur une équipe tactiquement disciplinée et bien en place. Le Togo est une belle équipe dotée de joueurs talentueux et menée par un grand entraîneur. Ils nous ont posé beaucoup de problèmes et nous ont privés de solutions, surtout au niveau des couloirs. De notre côté, on a manqué d’engagement et de mobilité et du coup la rencontre a manqué d’intensité. Je ne suis pas du tout satisfait de ce résultat’’.

Mohamed Bouarab
Mercredi 18 Janvier 2017

Lu 743 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs