Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Onze national coiffé au poteau par la Tanzanie


Taoussi plus que jamais sur un siège éjectable



Le Onze national coiffé au poteau par la Tanzanie
Avec Rachid Taoussi, le Onze national a touché le fond du gouffre. Dimanche au stade national de Dar es-Salaam, l’équipe du Maroc a été défaite largement par son homologue tanzanienne sur le score de 3 à 1, dans un match comptant pour la troisième journée, groupe C, des éliminatoires de la Coupe du monde FIFA dont les phases finales auront lieu en 2014 au Brésil.
Si les nationaux ont excellé dans le ratage des occasions toutes faites, ce n’était point le cas de l’adversaire du jour, pourtant bien loin d’être une foudre de guerre. Mais, c’est la sélection marocaine qui a honoré une fois de plus son statut de Petit Poucet pour prendre une raclée qui l’éloigne de la course au Mondial.
Après une première période bouclée sur un nul blanc, les locaux ont dû attendre le second half pour se défaire d’un Onze marocain qui fait pitié. Ils ont trouvé la faille grâce aux sociétaires du Tout Puissant Mazembe, Thomas à la 46è et Samata à la 68 et 79ème minutes de jeu. L’unique réalisation marocaine est à mettre à l’actif de Youssef El Arabi, entré en cours du jeu, en fin de rencontre.  
L’heure est venue pour mettre un terme à cette mascarade qui a trop duré. La piètre prestation livrée lors de la CAN sud-africaine aurait suffi pour montrer à tout le monde que l’équipe ne peut aller loin avec un staff conduit par un coach qui ne fait que parler et promettre un avenir radieux. Allant jusqu’à dire sans aucune gêne, lors de la conférence de presse post CAN, qu’il voulait marquer son passage non pas par les résultats, mais en laissant son empreinte l’évolution du football national. Une évolution qui tarde depuis belle lurette à prendre forme pour que la phase de construction s’éternise à jamais. Et c’est ce que le bonhomme continue de faire, en procédant une nouvelle fois à un remue-ménage au sein d’un effectif dont il disait que le noyau dur existait déjà.
Après la confrontation de la Tanzanie, restent donc à jouer pour le Onze national trois matches dans ces éliminatoires pour le Mondial 2014. Et l’entame des matches retour coïncidera avec le 7 juin, date où l’EN accueillera la Tanzanie, et ce pour le compte de la quatrième journée de la poule C. La cinquième manche aura lieu une semaine plus tard, le 14 juin, avec Maroc-Gambie. Quant au sixième et ultime acte, ce sera un déplacement à Abidjan, le 6 septembre, pour se mesurer à la sélection ivoirienne.  
Si les chances de qualification au Mondial sont quasiment compromises, les matches restants des éliminatoires doivent servir de préparation pour la CAN 2015 qu’organisera le Maroc. Mais à condition de tout revoir, à commencer par trouver un sélectionneur capable de mettre en place une équipe compétitive sur la scène africaine. 

Mohamed Bouarab
Lundi 25 Mars 2013

Lu 640 fois


1.Posté par Benabbou Abdeltif le 25/03/2013 17:57
Triste déchéance pour le foot national,les lions de l'Atlas(bien que cet animal n'existe plus qu'aux zoos mrocains) ont fait piètre figure devant la Tanzanie(qui,elle, posséde bien des lions à l'état sauvage).Avec toutes ces défaites,où va cette équipe?

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs