Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Onze national coiffé au poteau par l’Angola

Une défaite pour calmer les ardeurs de quelques optimistes zélés




Le Onze national coiffé au poteau par l’Angola
Le Onze national s’est incliné, mercredi, par 2 à 0 devant la sélection angolaise à l’occasion d’un match amical disputé au stade Saint Luis à Faro au Portugal.
Une défaite qui tombe à pic, faite pour rappeler à l’ordre toutes les composantes de l’équipe marocaine et pour calmer les ardeurs de plusieurs «Candides» qui voient déjà l’EN un grand d’Afrique prédestiné à gagner la CAN dont les phases finales auront lieu en janvier-février 2015 au Maroc.
Une défaite donc riche en leçons qui doivent être retenues en vue de pouvoir rectifier le tir tant qu’il est encore temps. Si devant le Mozambique, un adversaire à cataloguer parmi les Petits Poucets du continent, le Onze national a fait dans le trompe-œil, face à l’Angola, un sparring-partner de standing plus élevé, les choses se sont passées autrement pour que les misères éclatent à grand jour. L’on a pu voir à l’œuvre une équipe qui tourne beaucoup plus en rond, laborieuse, éprouvant toutes les peines du monde pour orchestrer une action. D’ailleurs, les joueurs se sont appliqués à multiplier les passes, sans inquiéter l’arrière-garde adverse tant que la conclusion leur faisait terriblement défaut.
Face à une équipe qui se cherche, le Onze angolais, sans avoir besoin à trop forcer, ne s’est pas fait prier pour inscrire deux buts grâce à Bastos et Dominigos, respectivement à la 52 et 88èmes minutes de jeu.
Après l’ouverture du score, les Nationaux ont essayé de revenir dans la partie mais ils se sont montrés incapables d’inquiéter outre mesure la défense angolaise à quelques exceptions près sur des tirs du défenseur Dacosta.
A noter que pour ce match, Badou Zaki a procédé à un turn-over de son effectif, faisant pratiquement jouer l’ensemble des joueurs convoqués pour ce stage portugais qui a pris fin mercredi.
Le Onze national devait regagner hier Casablanca pour rejoindre ce samedi El Jadida pour une deuxième concentration de quatre jours, avant le voyage mercredi prochain à Moscou. Le troisième match test de la sélection marocaine est prévu le 6 juin prochain face à la Russie qui évoluera au Mondial brésilien au groupe H aux côtés de la Belgique, l’Algérie et la Corée du Sud.
Après le match de la Russie, les joueurs auront droit à leur courte trêve estivale avant de reprendre en juillet prochain avec leurs clubs respectifs. Quant à la reprise avec l’équipe nationale, elle est prévue pour début septembre. 
Ce mois comporte deux dates FIFA, le 1er   contre un adversaire à déterminer et le 7 face aux Emirats Arabes Unis et ça sera d’ailleurs l’unique rencontre contre une sélection non africaine. Les 4 autres dates coïncideront avec les 6 et 14 octobre, 10 et 18 novembre, ce qui fait en tout six matches pour préparer la 30ème Coupe d’Afrique des nations qui se déroulera pour la deuxième fois au Maroc après l’édition de 1988.

Le satisfecit de Zaki
 
L’entraîneur de l’équipe nationale, Badou Zaki s’est déclaré satisfait de la prestation de ses joueurs face à l’équipe angolaise.
“Je suis satisfait de la prestation des joueurs, aussi bien au niveau individuel que collectif”, a affirmé Badou Zaki dans une déclaration à la MAP à l’issue de cette rencontre remportée par l’Angola 2-0.
“En dépit de l’absence de certains éléments, les blessures et la fatigue des joueurs en cette fin de saison, nous avons vu un esprit d’équipe et plusieurs belles opportunités pour marquer, malheureusement nous avons manqué de chance”, a-t-il dit.
De l’avis de M. Zaki, “il y a des points positifs qu’il faut garder mais il y a aussi des points négatifs et nous allons œuvrer pour les corriger à l’avenir”.
Quoi qu’il en soit, cela reste toujours un match amical et de préparation, mais l’essentiel, selon Badou Zaki, c’est d’avoir gagné de nouveaux éléments pour l’équipe nationale.
“Le seul point noir de la rencontre était le résultat”, a regretté le sélectionneur national, ajoutant qu’en général, le stage effectué au Portugal a été une réussite. 

Mohamed Bouarab
Vendredi 30 Mai 2014

Lu 1118 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs