Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Onze national assure l’essentiel avant le cap de Bata

Zaki : On avait la possibilité de s’imposer sur un score plus large




Le Onze national a surclassé (2-0), jeudi au Grand stade d’Agadir, son homologue équato-guinéen pour le compte du match aller du second tour des éliminatoires, zone Afrique, du Mondial FIFA 2018 en Russie.
Pour une première manche, l’objectif a été atteint en dépit d’un arbitrage catastrophique du Sud-Africain, Daniel Beneth, auteur entre autres de deux bévues : un but valable et une expulsion sévère d’Adil El Karouchi.
Pour le match, les Nationaux l’ont abordé pied au plancher et l’on sentait que l’équipe s’était mis trop de pression, puisqu’il s’agit d’une confrontation qui n’obéit qu’à l’équation de la victoire et non du cumul des points.
D’entrée de jeu, la sélection marocaine a cherché à imposer son style devant un adversaire qui, pour contenir la fougue des poulains de Badou Zaki, contrait haut dans l’espoir d’avorter la construction des séquences de jeu.
Optant pour l’attaque à outrance, les partenaires de Hakim Ziyach, auteur d’un match plein pour sa première cape officielle, ont vu leurs efforts récompensés à la demi-heure de jeu par l’entremise de Youssef El Arabi, score qui sanctionnera l’issue du first-half, sachant que les Equato-Guinéens étaient tout près de corroborer les dires de Zaki qui avait fait savoir qu’ils étaient dangereux sur les balles arrêtées. Ils ont touché le bois et donné des sueurs froides à toute l’équipe marocaine.
Au cours de la seconde période, les coéquipiers du capitaine Mehdi Benatia n’ont pas lâché prise tout en se montrant beaucoup plus vigilants. Les changements opérés par le sélectionneur national, l’entrée d’Achraf Lazaar et Yassine Bamou se sont avérés payants, puisque c’est ce même Bamou qui a doublé la mise, exploitant un service d’El Arabi, buteur et passeur lors de cette partie. Une bonne prestation qui ne peut que booster le mental de l’attaquant de Granada qui, ces derniers temps, manque terriblement de réussite mais bénéficie de l’entière confiance de Badou Zaki.
Un match qui se solde en fin de compte sur le score de deux à zéro et l’addition aurait pu être beaucoup plus salée si certaines occasions n’avaient pas été ratées lamentablement.
Pour Zaki, il a fait savoir dans une déclaration à la presse à l’issue du match que « la Guinée Equatoriale est un adversaire redoutable, mais on a été bien meilleurs et on avait la possibilité de s’imposer sur un score plus large ». Et d’ajouter que « l’expulsion de Karouchi a perturbé nos cartes mais on s’est vite rattrapés pour multiplier les assauts et remporter cette première manche par 2 à 0 ». Ne manquant aucunement à féliciter ses joueurs pour l’esprit combatif et la rage de vaincre dont ils ont fait montre, Zaki a indiqué que « la mission est à moitié accomplie et qu’il faut aller chercher la qualification en Guinée Equatoriale ».
A propos de ce match retour programmé ce dimanche à partir de 16 heures, l’équipe nationale, qui s’est envolée à Bata vendredi en début d’après-midi à bord d’un vol spécial, entretient l’espoir légitime de franchir ce cap et de pouvoir décrocher son billet pour la phase de poules des éliminatoires africaines de la Coupe du monde.

Mohamed Bouarab
Samedi 14 Novembre 2015

Lu 2676 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs