Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le Onze national a montré de nouveau ses limites face au Sénégal : Ça ne promet rien de bon




Le Onze national a montré de nouveau ses limites face au Sénégal : Ça ne promet rien de bon
Dans  le cadre de sa préparation pour les éliminatoires de la prochaine Coupe du monde qui aura lieu au Brésil en 2014, la sélection marocaine a été battue, en match amical, par son homologue sénégalaise, au Grand stade de Marrakech par un but à zéro.
Une prestation plus que décevante pour les nationaux qui doivent se déplacer dans moins d'une semaine en Gambie pour y affronter l'équipe nationale locale. Pour le match de vendredi soir, les protégés d'Eric n'ont convaincu sur aucun plan, et même ceux qu'on attendait pour apporter un plus au groupe n'ont pas été au rendez- vous. Au contraire, depuis le depuis de la partie, ce sont les Sénégalais qui se sont montrés plus entreprenants et ont menacé Lamyaghri à deux reprises avant de parvenir à ouvrir le score à la 11e minute par le biais de Moussa Konaté. La réaction marocaine n'a pas eu lieu malgré les quelques tentatives assez timides de la part de Yassine Salhi. En seconde période, les nationaux ont tenté de revenir dans le match mais, en dépit des changements opérés par Gérets, aucune réelle occasion ne fut enregistrée, si ce n'est un tir de Karim Ait Fana qui est passé à côté des buts sénégalais. La fin de la rencontre fut plus qu'ennuyeuse puisque les Lions de la Teranga cherchaient à tout prix à conserver cette avantage qui permettrait aux jeunes joueurs, fraîchement appelés par Joseph Marie Koto, d'entreprendre la compétition avec plus de confiance, alors que de notre côté, ne sachant comment débloquer la situation, les joueurs erraient le plus souvent sur l'aire de jeu en attendant peut-être le miracle qui n'a pas eu lieu. Le sifflet final paraissait dur pour certains joueurs, surtout les locaux qui tenaient à marquer leur première participation par un bon résultat, afin de prouver que leur sélection n'est pas le fruit du hasard.
Lors de la conférence de presse d'après match, Gérets, un peu déçu a déclaré : «Beaucoup de choses ont manqué aujourd'hui au groupe, et je crois que c'est logique. On a été contraints, juste avant le stage, d'opérer des changements à cause des blessures, on a eu une seule journée d'entraînement ensemble, des éléments manquent de rythme et certains joueurs, El Aarabi et Harmach, viennent de nous rejoindre. Il faut aussi reconnaître qu'au niveau des automatismes, un grand travail nous attend, mais je suis sûr que dans une semaine, notre équipe sera capable de faire mieux, et de prendre une belle revanche sur la Gambie. J'ajoute qu'aujourd'hui, nous avons perdu contre une meilleure équipe qui mérite tous les encouragements. »
De son côté, Joseph Marie Koto, le sélectionneur sénégalais a tenu tout d'abord à remercier le Maroc pour cette invitation qui lui a permis de tester le groupe dont il dispose et d'ajouter : « Depuis que j'ai pris l'équipe en charge, mon premier objectif était de la rajeunir. Aujourd'hui, tout le monde a constaté que ces jeunes, qui constituent pratiquement 40% de l'effectif, n'ont pas démérité, au contraire ils ont prouvé qu'ils sont capables de faire encore mieux et de représenter convenablement le pays. A quelques jours des éliminatoires de la Coupe du monde, il faut oublier les déboires de la dernière CAN, c'est le cas du Maroc et du nôtre, et il faut voir l'avenir avec plus de sérénité, chercher à remédier aux dysfonctionnements constatés et surtout savoir encourager les jeunes qui disposent d'énormes potentialités. »

Nul blanc pour les Olympiques et l’EN féminine

Le Onze national olympique s’est contenté d’un nul blanc face à la Biélorussie, samedi au stade du Ray à Nice, pour le compte de la seconde journée du groupe «B» du tournoi de football de Toulon.
Le troisième match des Olympiques comptant pour ce tour aura lieu aujourd’hui à partir de 17 heures contre la sélection française. Lors de la première journée, l’équipe nationale s’était inclinée devant le Mexique sur la marque de 4 à 3.
Pour rappel, ce tournoi entre dans le cadre de la préparation de la sélection nationale pour les Jeux Olympiques de Londres prévus du 27 juillet au 12 août prochains. Dans le tournoi olympique, le Maroc évoluera aux côtés des équipes de l’Espagne, du Japon et du Honduras.
Par ailleurs, l’EN féminine a été tenue en échec, samedi au stade Moulay El Hassan à Rabat, par son homologue sénégalaise (0-0) pour le compte du match aller du second tour des éliminatoires de la CAN dont les phases finales auront lieu en novembre prochain en Guinée Equatoriale.

Ils ont dit

Karim Ait Fana : « Je suis un peu triste parce que nous voulions tous faire un bon résultat aujourd'hui et rassurer ce public qui le mérite grandement. Je crois que ce qui n'a pas vraiment marché ce soir, c'est surtout le fait qu'on n'a pas trop joué ensemble; il nous faut juste un peu de temps pour travailler certains automatismes, et  malgré ce résultat je suis sûr que nous serons performants pour les rencontres à venir ».

Zakaria Berdigch : « On est un peu déçus, c'est la première fois qu'on joue tous ensemble, on va continuer à travailler, et quelque part, il faut dire qu'il vaut mieux perdre ces matchs de préparation que ceux des qualifications. Nous savons que le match contre la Gambie sera difficile, mais avec l'arrivée des autres joueurs, les entraînements et l'esprit de groupe, on parriendra à faire un bon résultat. »

Abdelaziz Berrada : « Je ne vais pas dire que nous sommes satisfaits du résultat, mais on a encore une semaine de travail au terme de laquelle on va réagir dans le bon sens. Oui, je suis sûr qu'on peut régler beaucoup de choses en une semaine, il faut juste être optimiste et croire en ses chances; tout le groupe a très envie d'enregistrer un résultat positif en Gambie et je crois qu'avec du travail, un peu de repos quand même parce qu'on a passé des moments difficiles, on va aller chercher un bon résultat ».  

Hamza Abourazzouk : « On aurait bien aimé, nous les locaux, faire un bon résultat et avoir un apport pour le groupe, mais cela n'a pas été le cas. Le match de ce soir était un peu difficile, notre adversaire est plus habitué aux compétitions africaines et c'est ce qui a fait la différence. Pour nous, l'homogénéité entre professionnels et locaux est en train se faire et je crois que les prochains jours vont être meilleurs. On a encore du temps pour préparer au mieux les prochains matchs, et l'essentiel c'est que tout le groupe tient à faire un bon résultat en Gambie ».

Khalil BENMOUYA
Lundi 28 Mai 2012

Lu 515 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs